DE | FR

L'Indonésie a perdu un sous-marin avec 53 personnes à bord

La marine indonésienne recherche un sous-marin de sa flotte avec 53 personnes à bord. Elle a perdu le contact avec lui mercredi, après des exercices au large de Bali.
21.04.2021, 16:30

Jakarta a envoyé des navires de guerre sur zone et demandé de l'aide à Singapour et à l'Australie, selon le commandant des forces armées indonésiennes Hadi Tjahjanto, qui a précisé: le sous-marin «se trouve à une profondeur de 700 mètres» au nord de l'île de Bali «avec 53 membres d'équipage à bord».

Le sous-marin, le KRI Nanggala 402, n'a pas repris contact avec sa base après 03h00 locales (21h00 suisse mardi), a indiqué le premier amiral Julius Widjojono, porte-parole de la marine. La marine «mène actuellement des recherches». «Nous connaissons la zone mais elle est assez profonde», a-t-il ajouté.

Le sous-marin de fabrication allemande devait participer à des manoeuvres, comprenant des tirs de torpille. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des stars punks lâchent un brûlot anti-Poutine avant de fuir la Russie
En 2020, Little Big devait hisser fièrement la Russie à l'Eurovision. Deux ans de pandémie et quelques crimes de guerre plus tard, léger virage éditorial. Avec le morceau Generation Cancellation, le groupe russe le plus trash et le plus connu au monde gifle la folie du Kremlin à plein volume et annonce s'être réfugié à Los Angeles.

Pipi, caca, autocratie et franches rigolades. Tenez, par exemple: le DJ du groupe a un jour déféqué librement derrière ses platines dans un festival allemand. Ils ont aussi viré Snoop Dogg de leur loge, armés d'une vieille savate. Dans leurs clips, l'absurde côtoie un sens esthétique à faire glapir n'importe quel étudiant de l'Écal. Il est d'ailleurs possible de trébucher sur des chorégraphies qui n'ont jamais été validées par Kamel Ouali. Kim Jong Un y épouse une bombe nucléaire. Des clowns, des nains et des oursons y copulent, parfois. Les corps sont des cobayes désarticulés et les coupes de douille des expérimentations permanentes.

L’article