DE | FR
Bild

Chez Lufthansa, «Mesdames et messieurs»: c'est fini

Après Swiss, c'est au tour de la compagnie aérienne Lufthansa d'adopter le langage non genré.



Le premier groupe aérien d’Europe a décidé mardi d'abandonner la formule classique «Mesdames et messieurs» pour privilégier les formules comme: «Chers passagers» ou «Bonjour».

A lire aussi: Swiss adopte le langage non genré

Cette formulation, plus inclusive, est justifiée par le fait que «les équipages sont tenus de choisir un discours qui s'adresse à tous les passagers», a expliqué un porte-parole, confirmant une information du quotidien Bild. «C'est un processus qui prendra un certain temps», a ajouté ce même porte-parole.

Une décision généralisée

La décision de la compagnie aérienne privée allemande vaut pour toutes les compagnies du groupe. A savoir:

Cette pratique ne vaudra pas que vis-à-vis des passagers mais pour l'ensemble des métiers du groupe, indique par ailleurs Le Figaro.

(hkr)

Dubaï la magnifique

1 / 19
Dubaï la magnifique
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

World of Watson: L'avion en version honnête

Plus d'articles sur la société

Anxieux, le retour de la vie sociale vous inquiète? Les conseils d'une psy

Link zum Artikel

«La douleur d'endométriose, c'est comme des coups de poignard»

Link zum Artikel

Cette vidéo sur la dépression nous a fait du bien et vous en fera aussi

Link zum Artikel

La révélation d'Elon Musk peut (vraiment) faire du bien aux Asperger

Link zum Artikel

Séoul interdit le son Gangnam Style et le fait de courir vite au fitness

Par contre, il est admis d'écouter certains morceaux de BTS (mais en respirant pas trop fort).

Interdire les gens de courir à plus de 6km/h dans les fitness? Et interdire à ces derniers de diffuser le (trop) populaire Gangnam Style dans leurs locaux? Oui, ce sont des mesures décidées par la Corée du Sud dans certaines régions, dans le but d'enrayer le virus alors que les cas explosent. Mais quelle est la réflexion derrière tout ça?

Les morceaux trop rythmés nous pousseraient à bouger plus, et donc, à respirer trop fort et à postillonner. Les fitness ne sont donc plus autorisés à …

Lire l’article
Link zum Artikel