DE | FR
Bild

Le célèbre justicier de l'univers de Batman Image: DC comics

Robin, le complice de Batman, révèle sa bisexualité

Le superhéros Robin a fait son coming out bisexuel dans le sixième volet de la BD intitulé «Batman: Urban Legends». C'est le premier personnage masculin cisgenre de l'univers de Batman qui explore sa sexualité.



Même si beaucoup de fans considéraient déjà Robin comme un personnage queer, c'est désormais officiel. Les lecteurs ont pu découvrir dans le dernier volet de la BD «Batman: Urban Legends», sorti le 11 août, l'idylle naissante entre l'allié mythique de Batman et un autre garçon. Si Robin avait déjà vécu des histoires d'amour avec des personnages féminins, c'est la première fois qu'il explore une relation avec un garçon.

Un sauvetage qui se termine en date

Dans cette publication, Tim Drake, le troisième jeune homme de l’univers de Batman, a endossé les collants verts et rouges de Robin, renoue avec un vieil ami, Bernard Dowd. Sa dernière apparition remonte à 2005, dans le numéro 140 de «Robin».

Malheureusement, ce dernier est kidnappé par un nouveau méchant nommé le Chaos Monster. Drake, alias Robin, part alors à sa rescousse et les deux garçons réussissent à se sauver. À la fin de l'épisode, Bernard propose un date à Drake, qu'il accepte. Affaire à suivre...

Bild

Image: DC Comics

D'ailleurs, l’autrice américaine Meghan Fitzmartin, dont la plume est derrière ce passage, a expliqué son choix sur Twitter et sa reconnaissance de pouvoir écrire l'histoire de Tim Drake.

"Mon but dans l’écriture a toujours été, et sera toujours, de montrer à quel point Dieu vous aime. Vous êtes tellement aimés, importants et vus. Je suis à jamais reconnaissante d’avoir votre confiance avec Tim Drake et son histoire."

Une première dans l'histoire de Batman

Ce n'est pas la première fois que des relations homosexuelles sont mises en scène dans l'univers de Gotham. En 2006 déjà, Batwoman s'affichait dans les bras de sa dulcinée. Mais pour Meghan Fitzmartin, cette avancée n'a jamais vraiment rendu justice à la cause LGBT:

«Si la représentation des femmes LGBTQ+ est très importante, notamment dans les comics, il y a aussi un jugement historique de ces personnages considérés comme acceptables. Les femmes LGBTQ+ étant en effet souvent fétichisées. Il devient alors grossier pour les personnages hommes d'explorer leur sexualité, à cause de ce que cela peut signifier pour les lecteurs masculins».

Meghan Fitzmartin nbc news

Tim Drake est donc bien le premier homme cisgenre de la famille Batman à explorer sa sexualité. Dans une autre interview accordée à Polygon, l'autrice rajoute qu'elle voulait que l'intrigue de Tim Drake «rende hommage au fait que la sexualité est un voyage».

Après Loki, premier personnage non binaire de l'univers Marvel et Luz et Amity, premier couple lesbien de Disney, le monde des superhéros s'ouvre de plus en plus aux questions de la représentation des LGBT. (fag)

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La «Citrouille» de Yayoi Kusama balayée par un typhon au Japon

Plus d'articles «International»:

Pour les talibans, «c'est la victoire de l'héroïne, pas de l'islamisme»

Link zum Artikel

L'Europe est en feu. Une bonne partie des incendies sont dus à l'homme

Link zum Artikel

Bataclan, 11 septembre, pourquoi est-ce si compliqué de juger les attentats?

Link zum Artikel

De la minijupe à la burqa, les femmes en Afghanistan

Link zum Artikel

Les incendies en Europe sont d'ampleur historique. La preuve en chiffres

Link zum Artikel

«Vivre à Paris après les attentats? Impossible. On est rentré en Suisse»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Viktor Orban promet un référendum sur la loi anti LGBT+

L'homme d'Etat hongrois a annoncé le lancement d'un référendum au sujet de ce qu'il appelle «La protection des mineurs». Une loi jugée homophobe par l'UE qui a déjà lancé une procédure d'infraction.

Viktor Orban a annoncé mercredi 21 juillet la tenue prochaine d'un référendum en Hongrie et demandé le soutien des électeurs sur la loi anti-LGBT+. Une annonce qui intervient après le lancement par la Commission européenne d'une procédure d'infraction contre Budapest.

«Bruxelles a clairement attaqué la Hongrie ces dernières semaines concernant la loi» qui interdit la «promotion» de l'homosexualité auprès des mineurs, a déclaré le Premier ministre dans une vidéo mise en ligne sur sa …

Lire l’article
Link zum Artikel