stratus fréquent
DE | FR
International
Catastrophe naturelle

Tornades meurtrières: le bilan continue à s'alourdir aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le bilan des tornades meurtrières continue à s'alourdir

Une habitante du Kentucky se tient devant les restes de sa maison après la tornade qui s'est abattue sur son Etat. Elle y a perdu deux de ses chiens, et un autre est resté paralysé, après la catastrop ...
Une habitante du Kentucky se tient devant les restes de sa maison après la tornade qui s'est abattue sur son Etat. Elle y a perdu deux de ses chiens, et un autre est resté paralysé, après la catastrophe.Image: sda
Aux Etats-Unis, des sauveteurs continuent à fouiller les décombres de bâtiments et de communautés détruites par des tornades d'une violence inouïe, ayant traversé cinq Etats.
13.12.2021, 04:2213.12.2021, 06:41

Des fouilles désespérées se poursuivaient dimanche pour retrouver d'éventuels survivants sur le site d'une usine de bougies, au coeur des Etats-Unis, devenue le symbole de la dévastation, causée par des tornades qui ont fait au moins 94 morts dans leur sillage.

Des images des tornades meurtrières:

Une fabrique de bougies entièrement décimée

La fabrique de bougies Mayfield Consumer Products n'est plus qu'un enchevêtrement de poutrelles et de tôles tordues, empilées sur plusieurs mètres de hauteur. Equipés de grues, bulldozers et autres engins mécaniques, les secouristes progressaient dimanche lentement dans les décombres, continuant à espérer un miracle.

«C'est une opération très triste et grave à l'heure actuelle. Aucun rescapé n'a été retiré des gravats pendant la nuit de samedi à dimanche. C'est une vision de zone de guerre.»
Michael Dossett, coordinateur des secours dans le Kentucky

Quelque 110 employés travaillaient dans l'usine vendredi soir, pour répondre à la demande de la période des fêtes, quand la tornade a tout détruit. Plusieurs dizaines de personnes manquent toujours à l'appel.

Les tornades ont traversé cinq Etats

Ailleurs dans le Kentucky, mais aussi dans les Etats du Missouri, de l'Illinois, du Tennessee et de l'Arkansas, se retrouvaient ces mêmes scènes de constructions aplaties, de bâtiments éventrés, d'infrastructures métalliques tordues, de véhicules renversés, d'arbres arrachés et de briques éparpillées dans les rues.

«Ces Etats ont été traversés par l'une des séries de tornades les pires de l'histoire du pays»
Joe Biden

Le président américain, Joe Biden, a qualifié leurs ravages «d'inimaginable tragédie». Les agences fédérales de réponse aux catastrophes ont commencé à être déployées sur place, a affirmé le chef de l'Etat, en promettant que les services fédéraux feraient «tout ce qu'ils peuvent pour aider».

De l'étranger ont afflué des messages de sympathie. Le président russe Vladimir Poutine a ainsi présenté dimanche ses «condoléances sincères», le pape adressant, lui, ses prières aux habitants du Kentucky depuis la place Saint-Pierre.

«On n'a jamais rien vu de tel dans le coin»

Le bilan des victimes s'est alourdi dimanche: au moins 80 personnes sont mortes dans le seul Etat du Kentucky, a annoncé le gouverneur Andy Beshear. «Ce nombre va dépasser la centaine», a-t-il ajouté.

«On a eu une alerte à 9H30, on nous a dit que la tornade arrivait. C'est venu et c'est reparti comme ça, d'un coup. On n'a jamais rien vu de tel dans le coin. Là où ça frappe, ça démolit tout.»
David Norseworthy, 69 ans, devant le porche détruit de sa maison à Mayfield.

Le président Biden a souligné que les phénomènes météorologiques étaient «plus intenses» avec le réchauffement de la planète, sans établir toutefois de lien de causalité directe entre le dérèglement climatique et la catastrophe qui a endeuillé le pays. (ats/jch)

Les Bouffistas: le marché de Noël d'Yverdon

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un pays européen (anonyme) veut envoyer des bombes très dangereuses à Kiev
L'utilisation et le transfert de ces armes sont interdites par la convention d'Oslo de 2008, signée par une grande partie des pays occidentaux.

Un pays européen a proposé d'envoyer des bombes à sous-munitions à l'Ukraine, assurant que ces armes controversées pourraient être utiles sur le champ de bataille, a déclaré un responsable mercredi. Il n'a voulu être identifié ni par son nom ni par son pays d'origine.

L’article