DE | FR

Pour un amiral américain, la Chine est sur le point d'envahir Taïwan

Vers une escalade militaire en Mer du Chine du sud ?
Vers une escalade militaire en Mer du Chine du sud ? Image: EPA
L'hypothèse que la Chine envahisse l'île serait bien plus sérieuse et imminente que beaucoup ne le pensent, selon John Aquilino, amiral américain de la région indo-pacifique.
24.03.2021, 04:4424.03.2021, 06:25

Pour l'amiral Aquilino, la reconquête de cette île que Pékin considère comme partie intégrante de son territoire, est la «priorité numéro 1» de la Chine.

Pour ce militaire, la menace est telle que les Etats-Unis devraient débloquer 27 milliards de dollars pour renforcer «à court terme et de toute urgence» les capacités de défense américaine dans la région.

«Le Parti communiste chinois a généré certaines capacités dans la région destinée à nous tenir à l'écart»
John Aquilino

La Chine considère Taïwan comme une de ses provinces et menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance ou d'intervention extérieure. Washington est l'allié le plus puissant de l'île et continue de lui fournir des armes.

Une invasion risquerait aussi de mettre en péril la crédibilité des Etats-Unis auprès de ses alliés asiatiques, comme le Japon, la Corée du Sud et les Philippines. «Si nous venions à avoir un conflit à Taïwan, le statut des Etats-Unis, en tant que partenaire de nos alliés serait en jeu», a-t-il mis en garde.

La réunification est devenue la principale question de politique extérieure de la Chine continentale

L’administration Biden ne cache pas sa volonté de tenir ferme ses positions concernant son alliance avec l’île. Il faut dire que pour montrer son mécontentement à l’égard de la Chine communiste, Joe Biden avait invité la représentante de Taïwan aux États-Unis à son investiture. Pékin n’a pas apprécié.

Depuis que le gouvernement de Xi Jinping a tordu le cou aux mouvements démocratiques de Hong Kong, tous les yeux se tournent vers Taïwan. La réunification est devenue la principale question de politique extérieure de la Chine continentale. Plus cette Chine devient totalitaire, moins les Taïwanais sont intéressés à troquer leur démocratie contre le joug du Parti communiste chinois. La façon dont Hong Kong est traité par Pékin effraie à juste titre les Taïwanais.

Or, la puissance militaire des États-Unis a diminué depuis 40 ans. Au point où il est douteux que l’armée américaine puisse remporter une victoire régionale contre la Chine avec de l’armement classique. Le gouvernement américain irait-il pour défendre Taïwan jusqu’à mettre en danger ses propres territoires avec de l’armement nucléaire? (ats/ga)

Plus d'articles concernant la Chine

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Un deuxième canadien face à la justice chinoise pour «espionnage»

Link zum Artikel

Les Etats-Unis cherchent à se réconcilier avec la Chine

Link zum Artikel

La Chine devient le premier partenaire commercial de L'UE

Link zum Artikel

Le Parlement canadien reconnaît le génocide ouïghour, la Chine fâchée

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Poutine rase encore une ville et chaque camp perd ses meilleurs soldats
La guerre de Poutine en Ukraine fait couler beaucoup de sang. Les deux camps manquent de combattants. Un blogueur militaire russe s'en inquiète.

Après des semaines de combat, la Russie a finalement réussi à s'emparer de la ville stratégique de Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine. Après les défaites embarrassantes du début de la guerre, Vladimir Poutine a changé de stratégie. Son armée n'attaque plus sur un large front, mais se concentre sur quelques localités précises.

L’article