DE | FR

Jean-François Stévenin, star française du cinéma n'est plus

Il s’en est allé à 77 ans, après une carrière riche comme comédien, mais aussi réalisateur avec trois films cultes.
28.07.2021, 08:2128.07.2021, 15:19
Jean-François Stévenin est décédé à 77 ans.
Jean-François Stévenin est décédé à 77 ans.Image: Wikimedia Commons

L'acteur Jean-François Stévenin est décédé mardi à 77 ans, a annoncé sa famille. Il avait commencé sa carrière chez Rivette et Truffaut avant de devenir un second rôle prisé du cinéma français puis un réalisateur culte en seulement trois films, considérés comme cultes:

  • «Passe montagne»
  • «Doubles messieurs»
  • «Mischka»

Son travail de cinéaste lui vaudra, en 2018, un prix Jean-Vigo d'honneur qui lui a été remis par Agnès Varda. Cette récompense distingue l'indépendance d'esprit, la qualité et l'originalité.

Ses films, dans lesquels la nature est très présente, sont marqués par le cinéma de Cassavetes et, comme le cinéaste américain, il aime à filmer ses proches.

Son dernier film, «Illusions perdues» de Xavier Giannoli, adapté de Balzac, doit être présenté à la rentrée au festival de Venise.

Grande carrière d'acteur

Jean-François Stévenin était également un acteur prolifique. Il a été vu dans des films aussi éclectiques que «L'argent de poche» de François Truffaut, «Une chambre en ville» de Jacques Demy ou «Le pacte des loups» de Christophe Gans.

«Il est décédé à l'hôpital à Neuilly (région parisienne), il s'est bien battu», a affirmé, à l'AFP, son fils Sagamore Stévenin, également comédien. En effet, il est père de quatre enfants, tous acteurs: Sagamore, Robinson, Salomé et Pierre. (jah/ats)

«Titane? On s'en fout, on est tous venus pour Kaamelott»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Référendums russes: «l'Ukraine agira pour défendre son peuple»
Quatre régions ukrainiennes - Kherson, Zaporijia, Lougansk et Donetsk - ont annoncé mardi soir que le «oui» l'avait largement emporté lors de «référendums» d'annexion à la Russie organisés par Moscou.

L'Ukraine «agira pour défendre son peuple» dans les régions occupées par Moscou, qui ont voté mardi lors de «référendums» dénoncés par Kiev en faveur de leur annexion à la Russie, a affirmé dans la soirée le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

L’article