DE | FR

9000 dollars d'aide pour les familles dont un membre est mort du Covid

Image: sda
L'Administration américaine veut lancer un programme d'aide, dès la semaine prochaine, pour couvrir les frais d'enterrement de ses citoyens décédés du coronavirus.
07.04.2021, 08:1107.04.2021, 15:32
Suivez-moi

L'Administration Biden lancera, la semaine prochaine, un programme d'assistance funéraire qui fournira jusqu'à 9000 dollars pour couvrir les frais d'enterrement de chaque Américain décédé du Covid-19, rapporte le Washington Post. Il s'agit, selon le quotidien américain, du plus grand programme de ce type jamais offert par le gouvernement.

«Le but est d'aider à réduire les contraintes financières que les gens ont pu subir dans ce qui est déjà une période déchirante et très difficile»
Kevin Walters, porte-parole du département du commerce et des assurances du Tennessee.

Ce système de financement est ouvert aux familles, et ce peu importe leurs revenus. A noter que l'Agence fédérale de gestion des urgences (Fema pour «Federal emergency management agency») a déjà remboursé des frais d'inhumation par le passé, mais elle n'a jamais proposé un paiement aussi important à autant d'Américains. En 2017, par exemple, la Fema a versé 2,6 millions de dollars à 976 personnes pour les frais d'obsèques de victimes de trois ouragans, soit une moyenne de 2664 dollars par demandeur, explique le Washington Post.

Comment cela va fonctionner? Kevin Walters, le porte-parole du Département du commerce et des assurances du Tennessee a expliqué à News Channel 5 que les gens auront besoin d'un certificat de décès qui mentionne que le Covid-19 en est la cause «et puis, deuxièmement, une preuve des frais funéraires encourus.»

Mais avec le Covid, les frais pourraient prendre l'ascenseur. En effet, plus de 557 000 Américains sont morts du Covid, selon l'Institut John Hopkins, aux Etats-Unis. Le coût final de l'opération de remboursement n'est pas connu.

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Whatsapp ne sera plus comme avant dès juin pour 3 raisons
Quelques semaines après la mise à jour de son célèbre service de messagerie, Meta déploie encore de nouvelles fonctionnalités Whatsapp. Les utilisateurs pourraient en profiter dans un peu moins d'un mois.

Actuellement, quitter un groupe de discussion Whatsapp se fait froidement, à la vue de tous. «Melissa est parti(e).» notifie l'application à tous les participants, entrecoupant ainsi brusquement l'ambiance réjouissante et foisonnante du fil de messages. Une fonctionnalité de la mise à jour de la plateforme au cours du mois de juin pourrait mettre fin à ce malaise.

L’article