DE | FR
Le total de 18,2 millions de décès dus au Covid est trois fois plus élevé que les 5,9 millions officiellement signalés par diverses sources depuis le 1<sup>er </sup>janvier 2020.
Le total de 18,2 millions de décès dus au Covid est trois fois plus élevé que les 5,9 millions officiellement signalés par diverses sources depuis le 1er janvier 2020.Image: shutterstock

Le nombre de décès Covid serait trois fois plus élevé qu'annoncé

Une analyse réalisée sur plus de 190 pays révèle que plus de 18 millions de personnes sont décédées du Covid. Un résultat considérable qui contraste avec les nombreuses sources officielles diffusées depuis le début de la pandémie.
11.03.2022, 12:1811.03.2022, 18:05

18,2 millions de personnes seraient décédées à cause de la pandémie de Covid-19. C'est trois fois plus que les estimations actuelles. Ce constat accablant, relayé par la BBC vendredi, a été publié le 10 mars dans The Lancet, l'une des revues médicales les plus respectées au monde.

Cette analyse est le fruit d'une équipe de l'Institute for health metrics and evaluation (IHME) basée à l'Université de Washington. Pour estimer les décès dus au Covid-19, les chercheurs ont examiné 191 pays et territoires entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021. Cela sur la base d'un critère clé: la surmortalité.

Ce paramètre compare le nombre total de décès signalés dans une région ou un pays – toutes causes confondues – au nombre de décès supputés d'après les tendances des précédentes années, décrivent les scientifiques.

Les pays avec la surmortalité la plus élevée sont...

Selon l'étude, les décès excédentaires estimés les plus élevés se trouvaient:

  • En Bolivie (avec 735 décès par 100 000 habitants)
  • En Bulgarie (avec 647 décès pour 100 000 habitants)
  • En Eswatini (avec 634 décès pour 100 000 habitants)

Les décès excédentaires estimés les plus bas se trouvaient:

  • En Islande (avec 48 décès pour 100 000 habitants)
  • En Australie (avec 38 décès pour 100 000 habitants)
  • A Singapour (avec 16 décès pour 100 000 habitants)

La Suisse comptabilise, elle, 93 décès pour 100 000 habitants.

Pour Haidong Wang, co-auteur et expert en santé de la population à l'IHME, examiner les décès sous ce prisme permet de «comprendre le véritable nombre de morts de la pandémie». Une analyse qu'il juge «essentiel» compte tenu des nombreuses estimations potentiellement erronées diffusées dans le monde au cours de ces deux dernières années.

Ralentissements et incohérences

Le total de 18,2 millions de décès dus au Covid s'oppose aux 5,9 millions officiellement signalés par diverses sources depuis le 1er janvier 2020. Selon l'équipe de recherche basée à l'Université de Washington, cette différence provient des ralentissements et des incohérences dans la communication des données délivrées par les pays touchés par le Covid-19. Les résultats de l'IHME sont la première estimation fiable de surmortalité à paraître dans une revue médicale, a affirmé Nature qui a également traité l'info.

«Les disparités ont pu radicalement modifier la fiabilité des estimations diffusées au cours des deux dernières années»
Haidong Wang, co-auteur et expert en santé de la population à l'Institute for health metrics and evaluation (IHME)

Si ces derniers constituent un bon indicateur de la situation pandémique, le Docteur Wang rappelle que ces estimations incluent aussi des disparitions dues à d'autres causes. Elles nécessitent donc, selon lui, d'autres recherches «afin de séparer les décès causés directement par le Covid de ceux étant des effets indirects de la pandémie».

Les scientifiques de l'IHME pensent que la surmortalité liée à la pandémie devrait diminuer. Notamment grâce aux vaccins et à d'autres nouveaux traitements. Mais la prudence reste de mise, affirment-ils: «La pandémie n'est pas encore terminée. De nouvelles variantes dangereuses du virus peuvent encore apparaître». (mndl)

Copin comme cochon: la fin des restrictions Covid

Plus d'articles sur la fin du Covid

Covid: Comment nos politiciens préparent la fin de la pandémie

Link zum Artikel

A 3 jours de lever les mesures Covid, quelle est la situation en Suisse?

Link zum Artikel

Sommes-nous prêts à vivre sans Covid dès jeudi? «Non, je ne pense pas»

Link zum Artikel

L'après-Covid sera terrible

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Cour suprême américaine étend la place de la religion à l'école
La plus haute juridiction américaine valide les prières contestées d'un entraîneur dans une école. Trois jours après avoir enterré le droit à l'avortement, la cour prend une nouvelle décision conservatrice.

La très conservatrice Cour suprême des Etats-Unis a encore étendu, lundi, la place de la religion dans les écoles publiques. Elle a invalidé le licenciement d'un entraîneur de football américain qui priait sur les terrains.

L’article