DE | FR

Après un an d'arrêt, les cinémas illuminent à nouveau New-York

Malgré le nombre élevé de cas positifs au coronavirus, le maire Bill de Blasio a décidé de rouvrir les cinémas new-yorkais dès la semaine prochaine.
Malgré le nombre élevé de cas positifs au coronavirus, le maire Bill de Blasio a décidé de rouvrir les cinémas new-yorkais dès la semaine prochaine.Image: Shutterstock
Le 5 mars, les salles de cinéma rouvriront à New York. Une bouffée d'oxygène réjouissant spectateurs et exploitants de films, qui sera cependant limitée.
23.02.2021, 11:1223.02.2021, 20:42

Les cinéphiles de New-York peuvent enfin respirer. Un an après avoir fermé les portes du grand écran afin de freiner la propagation du coronavirus, le maire Bill de Blasio a décrété que les cinémas pouvaient à nouveau accueillir du public dès le 5 mars. Une bonne nouvelle pour l'industrie du film qui retrouve l'un de ses marchés les plus importants en termes de spectateurs.

«New York est un marché majeur pour les films aux États-Unis; sa réouverture redonne confiance aux distributeurs de films»
Association américaine des cinémas

La nouvelle réjouit tout particulièrement l'association américaine des cinémas qui voit en cette réouverture un moyen de relancer l'industrie: «New York est un marché majeur pour les films aux États-Unis; sa réouverture donne confiance aux distributeurs de films dans la fixation et la tenue de leurs dates de sortie en salles», selon les propos rapportés par CNBC.

Qu'est-ce qui vous manque le plus?

Se divertir selon un protocole

Malgré une diminution de nombre de cas positif au coronavirus, le maire se montre prudent. Afin d'éviter toute relance de l'épidémie, des protocoles d'hygiène seront mis en place. Limitations d'entrée à 50 personnes par salle, ports du masque, respect des distances sociales et filtrations de l'air feront partie intégrante de l'expérience cinéma.

Si les restrictions concernant par ailleurs la vente de nourriture et de boissons ont dissuadé plusieurs exploitants de se lancer, la réouverture des cinémas new-yorkais constitue surtout un message symbolique pour les nombreux producteurs, réalisateurs et acteurs hollywoodiens de la ville. (ats/mndl)

Plus d'article sur le thème «Société»

Armée suisse: les femmes auront des sous-vêtements à leur taille

Link zum Artikel

5 chiffres qui en disent long sur la masturbation féminine

Link zum Artikel

Le monde de la danse favorise-t-il le harcèlement sexuel? «Ça dépend»

Link zum Artikel

Le monde va mal, vous n'arrivez plus à vous projeter? C'est normal

Link zum Artikel

Don de sperme: les parents sont-ils transparents avec leurs enfants?

Link zum Artikel

«Nous affirmons que l’immigration est un problème pour les femmes»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Russie détruit les réserves de blé et ravive le pire cauchemar ukrainien
Les troupes russes volent et bombardent les stocks de blé ukrainiens. La population craint de revivre la terrible famine des années 1930, sciemment causée par les Soviétiques en guise de représailles.

L'armée russe ne cible pas que des sites militaires ou civils en Ukraine. Elle s'attaque aussi aux réserves de céréales, dont le pays est l'un des principaux exportateurs au monde. Mercredi 22 juin, deux sites de stockage de grains ont été bombardés dans la ville portuaire de Mykolaïv. Un silo dans l'oblast de Louhansk (Est) a aussi été frappé.

L’article