DE | FR

Crise des sous-marins: «Inacceptable» pour l'UE, qui soutient la France

Emmanuel Macron, le président de la France, et Ursula von der Leyen, présidente de la commission européenne.
Emmanuel Macron, le président de la France, et Ursula von der Leyen, présidente de la commission européenne.
Image: sda
Les Européens estiment que la dispute franco-américaine autour de l'annonce d'une alliance indo-pacifique menée par les Etats-Unis affectait toute l'Union européenne.
21.09.2021, 05:3621.09.2021, 15:09

Les pays de l'Union européenne (UE) ont apporté, lundi, leur «soutien» à la France dans la crise des sous-marins qui l'oppose aux Etats-Unis. Les ministres des Affaires étrangères des 27 Etats-membres se sont réunis à New York en marge de l'assemblée générale annuelle de l'Organisation des Nations unies (ONU).

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a jugé «inacceptable» la manière dont Paris a été «traitée», dans un entretien sur la chaîne américaine CNN.

Le soutien d'Ursula von der Leyen envers la France, en images:

Un «manque de loyauté» des Etats-Unis

C'est «un soutien clair», a indiqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. Selon lui, les Européens ont estimé que la dispute franco-américaine autour de l'annonce d'une alliance indo-pacifique entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie n'était pas «un sujet bilatéral», mais qu'il «affectait» toute l'UE.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a aussi dénoncé un «manque de loyauté» des Etats-Unis et plaidé pour un renforcement de la «capacité d'action» de l'UE sur la scène internationale. (ats/jch)

En attendant la fin de la crise: Qui est Mams, le meilleur street dancer de Suisse?

Plus d'articles «International»:

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel part après 16 ans de règne, quel est son héritage?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un ancien proche de Macron, Alexandre Benalla sera jugé en septembre

Alexandre Benalla, ancien collaborateur du président français Emmanuel Macron, passera devant la cour en septembre. En cause? Des violences commises lors de la manifestation du 1er mai 2018, ainsi l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques.

Les images du journal Le Monde montrant Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l'Elysée, en train de frapper un manifestant à Paris, avait entraîné un scandale politique. Le tribunal correctionnel de Paris vient d'annoncer que l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron sera jugé dès le mois de septembre prochain.

Alexandre Benalla, âgé aujourd'hui de 29 ans et reconverti dans le privé, comparaîtra pour:

Deux anciens hauts-gradés de la Préfecture de police de Paris, soupçonnés d'avoir remis …

Lire l’article
Link zum Artikel