DE | FR
Image: Keystone

Donald Trump donne une heure et demie de discours anti-Biden

L’ancien président américain a profité de son dernier meeting devant 45 000 supporters, pour critiquer son successeur à la Maison-Blanche, Joe Biden.
23.08.2021, 05:5023.08.2021, 11:26

Pour Donald Trump, l’occasion était trop belle et il ne l’a pas laissée passer. L’ancien président a profité d'un meeting en Alabama pour critiquer celui qui l’a privé d’un second mandat, comme le rapporte la RTBF.

Le discours «Sauvez l'Amérique» de Donald Trump en Alabama:

45 000 personnes présentes

Face à 45 0000 fervents supporters, il a promis que son mouvement «Save America» (sauvez l'Amérique) était plus vivant que jamais. Donald Trump a longuement parlé de la situation en Afghanistan et des talibans.

«C’est la plus grande humiliation que j’ai jamais vue. La sortie bâclée de Biden en Afghanistan est la démonstration la plus étonnante d’incompétence flagrante de la part d’un leader national, peut-être la plus grande jamais vue dans l’histoire. Nommez une autre situation comme celle-ci. Le Vietnam ressemble à un chef-d’œuvre de stratégie par rapport à la catastrophe de Joe Biden.»
Donald Trump

La vaccination également au menu de son discours

L'ancien locataire de la Maison-Blanche en a également profité pour proférer, à de multiples reprises, que l’élection présidentielle de novembre dernier était truquée. Cela n’a cependant jamais été démontré devant les nombreux tribunaux qui ont été saisis.

Le milliardaire a assumé la décision prise lorsqu’il était à la Maison-Blanche de quitter l’Afghanistan. Il a affirmé «qu'une stratégie de retrait avait été élaborée» tout en critiquant la manière dont l’opération avait été menée par Joe Biden.

Par ailleurs, Donald Trump a aussi conseillé à ses partisans de se faire vacciner, tout en insistant sur la liberté de choix qui leur appartenait. (jch)

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le prix Nobel de la paix a été décerné et ce n'est pas Zelensky
Le Nobel de la paix a récompensé vendredi un trio de représentants des sociétés civiles en Europe de l'Est, le militant biélorusse Ales Beliatski, l'ONG russe Memorial et le Centre ukrainien pour les libertés civiles. Un prix hautement symbolique en pleine guerre en Ukraine.

Cette année, le prix Nobel de la paix est attribué à l'avocat biélorusse des droits de l'homme Ales Bjaljatzki et à deux organisations de défense des droits de l'homme, Memorial de Russie et le Center for Civil Liberties d'Ukraine. C'est ce qu'a annoncé le comité Nobel norvégien vendredi à Oslo.

L’article