DE | FR

Elon Musk aurait harcelé une femme et payé pour qu'elle se taise

C'est ce qu'affirme une enquête du «Business Insider». En 2016, le patron de SpaceX aurait, entre autres, demandé à une hôtesse de l’air un massage érotique contre un cheval.
20.05.2022, 11:2120.05.2022, 11:43

Les résultats de l'enquête menée par le Business Insider sont potentiellement explosifs. Sur la base de documents et interviews, le média américain a affirmé que SpaceX a payé 250 000 dollars pour faire taire une hôtesse de l'air qui accusait de harcèlement sexuel le patron de l'entreprise, Elon Musk.

Elon Musk.
Elon Musk.Image: sda

Les faits remontent à 2016. La victime travaillait en tant que membre de l'équipage de cabine pour la flotte d'avions d'affaires de SpaceX. Elle aurait, en outre, été encouragée à obtenir une licence de masseuse afin de pouvoir donner des massages à Elon Musk.

Massage corporel complet

C'est dans ce cadre que l'incident se serait produit. Lors d'un voyage vers Londres, Musk lui avait demandé de venir dans sa cabine privée pour un «massage complet». A son arrivée, l'hôtesse de l'air a constaté que l'homme était «complètement nu, à l'exception d'un drap couvrant la moitié inférieure de son corps». Il lui aurait exposé son sexe en érection et frotté la jambe sans son consentement.

De plus, Musk lui aurait proposé de lui acheter un cheval en échange d'un massage érotique, ce que la victime a refusé.

Deux ans plus tard, l'hôtesse de l'air a envoyé une plainte au service des ressources humaines de SpaceX en détaillant l'épisode. Mais l'affaire n'a jamais atteint un tribunal. En novembre 2018, Musk, SpaceX et l'hôtesse de l'air auraient conclu un accord accordant à l'hôtesse un paiement de 250 000 dollars en échange d'une promesse de ne pas intenter de procès.

Contacté par le Business Insider, Musk a nié toute accusation et qualifié l'histoire de «pièce à succès à motivation politique». (asi)

Une Tesla vole sur 15 mètres dans les rues de Los Angeles

Plus d'articles sur Elon Musk:

SpaceX va (aussi) envoyer des vacanciers dans l'espace

Link zum Artikel

Elon Musk assure que son robot n'est pas là pour détruire l'humanité

Link zum Artikel

Visionnaire, milliardaire, et Picsou: Elon Musk a 50 ans, voici sa vie de fou

Link zum Artikel

Tesla, bientôt détrônée par une camionnette électrique?

Link zum Artikel

Tesla écope d'une amende (très) salée pour racisme

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Comment les «journalistes» de Poutine déforment la vérité
Des influenceurs apparemment indépendants font des reportages de guerre depuis l'est de l'Ukraine. Ils défendent sur les réseaux sociaux la «dénazification» de l'Ukraine comme motif de l'invasion russe.

Peu après le début du conflit en Ukraine le 24 février dernier, le Kremlin a bloqué les plateformes de médias sociaux Facebook, Twitter et Instagram. A l'origine, l'attaque ne devait pas être considérée par la population russe comme une guerre, mais comme une «opération militaire spéciale».

L’article