DE | FR
This image released by NBC shows host Elon Musk with his mother Maye as he delivers his opening monologue on

Elon Musk avec sa mère Maye Musk. Image: AP NBC

Visionnaire, milliardaire, et Picsou: Elon Musk a 50 ans, voici sa vie de fou

Le touche-à-tout Elon Musk fête son 50e anniversaire au sommet. Pourtant, sa vie est parsemée de hauts et de bas.

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story


Elon Musk, PDG de Tesla, est une personnalité qui ne met pas tout le monde d’accord. Ses fans le considèrent comme une légende de l'entrepreneuriat, au même titre que Steve Jobs, Henry Ford et Thomas Edison. Ses adversaires le considèrent comme un escroc et un manipulateur de marché. Mais une chose est sûre: Elon Musk fête son 50e anniversaire le 28 juin prochain au sommet de sa carrière.

Bild

Le multimilliardaire de la technologie a connu de nombreux hauts et bas ces dernières années. Mais aujourd’hui, il a de l’argent, de l’influence et connaît le succès comme jamais auparavant. Et il ne va pas s’arrêter là: ses futurs projets sont déjà prêts à tout renverser sur leur passage.

Elon Musk développe sa société dans le monde entier – l’entreprise Tesla construit actuellement sa première usine en Europe, près de Berlin. Alors qu’elle était au bord de la faillite il y a quelques années, Tesla est aujourd’hui, et de loin, le constructeur automobile le plus valorisé en bourse dans le monde entier.

La superstar Elon Musk

Au-delà de son entreprise, la véritable superstar est Elon Musk lui-même. Le culte autour du PDG de Tesla a atteint de telles dimensions que – malgré toutes ses frasques et son imprévisibilité – il est devenu un meneur important sur les marchés financiers.

Elon Musk, qui porte depuis mars le titre excentrique de «Technoking» chez le constructeur de voitures électriques Tesla, a récemment agité la scène cryptographique. Comme si l'homme d'affaires et père de six enfants n'avait pas déjà assez à faire, ses tweets font monter et descendre les prix des monnaies numériques, comme le bitcoin et le dogecoin.

Bien que l’entrepreneur américain dirige également la société de fusées SpaceX et divers autres projets en plus de Tesla, il est très actif sur Twitter, où plus de 57 millions d'utilisateurs le suivent. Et cela ne plaît pas à tout le monde. En mars dernier, par exemple, un investisseur de Tesla a poursuivi le PDG pour des tweets «erratiques» qui auraient exposé l'entreprise à des risques élevés.

Plus récemment, le multimilliardaire s'est attiré les foudres des fans de bitcoin après avoir fait chuter la cybermonnaie en raison de prétendues préoccupations concernant sa forte consommation d'énergie. Toutefois, l’ennemie jurée d’Elon Musk est la Commission américaine des opérations de bourse (SEC), qui l'avait déjà sanctionné il y a plusieurs années pour des tweets débridés et prétendument manipulateurs qui avaient fait bouger le cours de l'action Tesla. Mais cette sanction n'a fait que stimuler l'entrepreneur vedette.

Les différentes facettes de sa personnalité

Elon Musk a commencé l’école tôt mais, dès le début, il ne s’est pas fait d’amis. Il a décidé de se mettre à l’écart et a écrit un programme informatique qu’il a vendu à seulement douze ans. Sa jeunesse était «une terreur permanente», dira-t-il plus tard à son biographe. Pendant son parcours scolaire, il a été victime d'intimidation et a fini à l'hôpital après qu'un groupe d'adolescents l'ait jeté en bas d'un escalier et l'ait battu jusqu'à ce qu'il perde connaissance.

Même après ses années à l’école, il y a eu des moments où Elon Musk était à bout et voulait tout abandonner. Il y a trois ans, alors que Tesla était au bord de la faillite et menaçait d'être à court d'argent, il a accordé au New York Times une interview d'une profondeur inhabituelle.

Il a déclaré qu’il n’avait pas pris plus d’une semaine de congé depuis 2001, l’année où il a été alité pendant un certain temps, car il avait contracté la malaria. Pendant plusieurs années, il a travaillé près de 120 heures par semaine. «Il y a eu des moments où je n'ai pas quitté l'usine pendant trois ou quatre jours», a déclaré l’entrepreneur américain. Parfois, il ne pouvait trouver le repos qu'avec l’aide d’un somnifère, a-t-il dit.

En septembre 2018, Elon Musk avait fait sensation en tirant sur un joint de marijuana devant la caméra dans un podcast vidéo.

En mai 2021, il a annoncé dans l'émission humoristique américaine Saturday Night Live qu'il était atteint du syndrome d'Asperger.

Aucune de ses «erreurs» de parcours, aucun de ses nombreux détracteurs n’ont pu stopper l’ascension fulgurante de l’homme d’affaires, bien au contraire. Grâce au succès de Tesla, le milliardaire n'a pas seulement triomphé devant ses sceptiques, il est aussi devenu de plus en plus riche.

Il possède environ 2% des actions de la société et, en tant que principal actionnaire, il a énormément profité de la hausse du cours de l'action de ces dernières années. Plus récemment, le magazine Forbes a estimé sa fortune à 154,7 milliards de dollars. Selon le magazine américain, cela fait de lui la deuxième personne la plus riche du monde derrière Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.

Pionnier sur la route et dans l’espace

A l’inverse de sa personne, les réalisations entrepreneuriales d’Elon Musk sont relativement incontestées. Il a rempli sa mission d'amener l'e-mobilité au marché de masse avec la voiture de taille moyenne «Model 3» de Tesla.

Sa société spatiale SpaceX, qui vise à envoyer un jour des humains sur Mars, est également considérée comme un grand succès.

Les autres projets de l’entrepreneur ont été moins convaincants jusqu'à présent. Avec la Boring Company, par exemple, Elon Musk veut éliminer le chaos de la circulation grâce à des tunnels innovants. Jusqu’à présent, cette entreprise s'est faite davantage connaître par le merchandising que par la révolution du transport de passagers promise par Musk.

La face cachée d’Elon Musk

Le patron de Tesla a gagné des millions et cimenté sa réputation de génie du marketing, rien qu’avec la vente d'articles de fans comme les lance-flammes. Cependant, Elon Musk est toujours bon pour un scandale. Par exemple, au début de la pandémie du Covid-19, il a minimisé le danger que représentait le virus et a qualifié le couvre-feu en Californie de «fasciste».

En 2018, il a posté un tweet, insultant le spéléologue Vernon Unsworth de «pedo guy». Cela s’est passé suite à un drame en Thaïlande où Elon Musk avait proposé son aide en offrant un mini-sous-marin pour sauver l’équipe de football coincée dans une grotte inondée. Le spéléologue britannique avait refusé son aide, la qualifiant comme une «stratégie de publicité». L’affaire avait été portée en justice. Musk s'est finalement excusé et a été acquitté par le tribunal.

Les représentants des médias et les analystes font parfois face au caractère plutôt désagréable de l’entrepreneur. Elon Musk rejette les questions qui ne lui plaisent pas en les qualifiant «d’ennuyeuses» ou de «pas cool».

Le PDG de Tesla est aussi en guerre avec les syndicats. Comme d'autres entreprises technologiques américaines, Tesla tente d'empêcher la formation de syndicats. En mars, l’entreprise a été prise à partie pour un tweet antisyndical d’Elon Musk ainsi que pour des violations du droit du travail aux Etats-Unis. Entre autres, il aurait menacé les employés de perdre leurs stock-options s'ils cherchaient à se syndiquer.

En 2018, Tesla a été sous le feu des critiques à la suite d'un rapport d'enquête dans lequel des employés accusaient l'entreprise de falsifier les statistiques d'accidents dans son usine de Fermont, en Californie. Le Center for Investigative Reporting, une organisation à but non lucratif spécialisée dans le journalisme d'investigation indépendant, est à l'origine de ce rapport. Tesla a répondu en qualifiant ce rapport «d’attaque à motivation idéologique menée par une organisation extrémiste travaillant directement avec des partisans du syndicat pour lancer une campagne de désinformation ciblée contre Tesla».

Le début chez Paypal

En 1995, Elon Musk a fondé sa première entreprise, Zip2, avec son frère Kimbal, et l'a vendue à Compaq quatre ans plus tard, pour plus de 300 millions de dollars. Avec cet argent, il a fondé la société suivante, qui est devenue PayPal. Il a fait fortune quand la société Ebay l'a rachetée en 2002. Il a également contribué à la naissance de l'entreprise solaire américaine SolarCity, qui a été avalée par Tesla en 2016.

Bild

Le PDG de Paypal, Peter Thiel, et son cofondateur, Elon Musk (à droite), en 2000.

Le PDG de Tesla est également omniprésent dans les médias. Lorsque les choses restent calmes autour de ses entreprises, sa vie privée fait les gros titres - par exemple ses liaisons avec l'actrice hollywoodienne Amber Heard ou sa relation avec la chanteuse canadienne Grimes.

Grimes et Musk sont en couple depuis 3 ans et ont un fils ensemble, à qui ils ont donné le nom inhabituel de X Æ A-Xii. Il a également cinq fils avec son ex-femme, l'auteure canadienne Justine Wilson. En 2010, il avait épousé l'actrice britannique Talulah Riley. Le couple a divorcé en 2012, s'est remarié, mais a de nouveau demandé le divorce en 2016.

Bild

Musk et Grimes sont en couple depuis 2018.

Elon Musk est né en Afrique du Sud et a émigré au Canada à l'adolescence. Quatre ans plus tard, il s’est installé aux Etats-Unis, où il a étudié la physique et l'économie à l'Université de Pennsylvanie.

Le sommet Biden-Poutine à Genève

1 / 22
Le sommet Biden-Poutine à Genève
source: sda / saul loeb
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Manifestation des soignants à Lausanne

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Humeur

Richard Branson salope la planète pour s'envoyer en l'air

Richard Branson a été faire une balade dans l’espace, et il paraît qu'on doit l'applaudir. Mais pourquoi au juste? Pour avoir produit 27,2 tonnes de CO2 en trois minutes dans l’espace? Coup de gueule.

Disons-le d’emblée: pour l’instant, “voyager dans l’espace” reste un bien grand mot. On est encore dans quelque chose qui ressemble plutôt à une vague balade qu’à un trek d'aventurier. Mais la vraie question pourrait être la suivante: pourquoi faut-il applaudir les balades extraordinaires de nos milliardaires, alors qu’on est censé réduire nos voyages sur la terre ferme?

Dimanche dernier a été un jour historique pour le tourisme spatial: Richard Branson, le richissime Britannique, est devenu le …

Lire l’article
Link zum Artikel