DE | FR
Ils se sont fait virer en trois minutes, pendant une séance sur Zoom.
Ils se sont fait virer en trois minutes, pendant une séance sur Zoom.Image: shutterstock

Un patron vire 900 employés par Zoom, juste avant les fêtes

Il n'aura fallu que trois minutes pour que le fondateur d'une entreprise du monde de la technologie annonce à une grande partie des membres de son équipe qu'ils étaient tous virés. Sur le champ.
06.12.2021, 04:4406.12.2021, 06:36

Le PDG d'une société de crédit hypothécaire, Vishal Garg, a annoncé qu'il devait licencier environ 9% de ses effectifs, lors d'un webinaire Zoom, informant brusquement les plus de 900 employés connectés à distance qu'ils seraient remerciés juste avant les vacances:

«Si vous êtes sur cet appel, vous faites partie du groupe de malchanceux qui est licencié. Votre emploi ici prend fin avec effet immédiat.»
Vishal Garg, le PDG de Better.comcnn

Comme le rapporte CNN, le patron de Better.com a ensuite ajouté que les personnes licenciées pouvaient s'attendre à recevoir un courriel du service des ressources humaines, qui détaillera les avantages et les indemnités de départ.

Les raisons du licenciement

Le fondateur de l'entreprise américaine a invoqué l'efficacité du marché, les performances et la productivité pour justifier ces licenciements. Cependant, le magazine économique Fortune a ensuite rapporté que Vishal Garg a accusé les 900 employés en question de «voler» leurs collègues et leurs clients, tout en manquant de productivité et en ne travaillant que deux heures par jour.

Un patron déjà controversé

Le PDG a déjà été impliqué dans des controverses, comme le prouve un courriel qu'il a envoyé à certains membres de son personnel, et que le magazine Forbes a réussi à obtenir, notamment l'extrait suivant:

«Vous êtes trop lents. Vous êtes une bande d'écervelés... alors arrêtez ça. Arrêtez. Arrêtez tout ça tout de suite. Vous me faites honte.»

De son côté, le Daily Beast a expliqué, en août dernier, que l'un des plus «fidèles lieutenants» de Vishal Garg a pour sa part reçu des primes assez conséquentes, tels que des millions de dollars d'options de rachat d'actions. Bizarrement, cette même personne a ensuite été placée en congé administratif pour intimidation. Espérons que cet entrepreneur et employeur ne sera pas élu «patron de l'année».

Ailleurs, sur la planète: Première dans le monde! Des robots sont capables de faire des bébés

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
Neil Young va retirer sa musique de Spotify à cause d'un antivax
La plateforme de streaming musical Spotify est en train de retirer la musique de Neil Young après que la société ait refusé de retirer le podcast d'un animateur antivax.

Le chanteur américano-canadien Neil Young met sa menace à exécution: après avoir accusé Spotify de désinformation sur le Covid-19 en hébergeant le podcast du controversé Joe Rogan, il a confirmé mercredi sa décision de retirer sa musique de la plateforme.

L’article