DE | FR

On vous raconte cinq jours d'émeutes en Espagne

A demonstrator throws an object towards police during clashes following a protest condemning the arrest of rap singer Pablo Hasél in Barcelona, Spain, Thursday, Feb. 18, 2021. Protests over the imprisonment of a rapper convicted for insulting the Spanish monarchy and praising terrorist violence have morphed for the third night in a row into rioting. Pablo Hasél began this week to serve a 9-month sentence in a northeastern prison. (AP Photo/Felipe Dana)

Des affrontements très violents entre manifestants et forces de l'ordre. Image: AP

Des violences ont éclaté suite à l'arrestation du rappeur Pablo Hasél, auteur de tweets insultants envers la police espagnole. Récit d'une semaine houleuse.



Pablo Hasél est une figure du rap catalan. Condamné à neuf mois de prison pour avoir insulté la police et la monarchie dans des tweets, son arrestation a déclenché des émeutes à travers le pays. Les événements, en cinq jours:

Lundi

Hasél refuse de se rendre à la police, car il estime sa condamnation injustifiée. Il passe la nuit barricadé dans une université de Lérida, sa ville natale, à une heure de Barcelone.

Mardi matin

Les forces de l'ordre débarquent à l'aube et placent le rappeur en détention. La sentence provoque une onde de choc en Espagne. De nombreuses stars montent au créneau et Amnesty International juge cette peine «injuste et disproportionnée».

«Les tweets pour lesquels je vais être emprisonné dans quelques minutes ou quelques heures. Demain, ça pourrait être vous». Pablo hasél / twitter

Nuit du mardi au mercredi

Les émeutes commencent. De nombreux jeunes manifestent dans les rues de Barcelone, ainsi que dans d'autres villes catalanes. La nuit est particulièrement violente: une trentaine de blessés, dont 19 policiers, et au moins 15 personnes sont arrêtées.

1 / 5
L'Espagne s'embrase après l'arrestation d'un rappeur.
source: epa efe / alejandro garcia
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Nuit du mercredi au jeudi

Dans la capitale catalane, des centaines de personnes se réunissent derrière des banderoles, en scandant: «assez de censure» ou encore «liberté pour Pablo».

Les émeutes deviennent de plus en plus violentes. Les manifestants lancent des projectiles contre la police et incendient des barricades. Les forces de l'ordre répliquent en tirant de balles en caoutchouc et une jeune fille perd même son oeil.

abspielen

De nouvelles manifestations violentes ont éclaté jeudi soir, après l'incarcération du rappeur Pablo Hasél Vidéo: YouTube/FRANCE 24

Vendredi matin

Les dirigeants des différents partis s'enflamment, certains comparant les émeutes aux événements du 6 janvier à Washington.

Vendredi, le premier ministre Pedro Sánchez rompt enfin son silence, face aux émeutes. En ouverture d'un discours, il déclare: «la démocratie ne justifie jamais, au grand jamais, la violence». (ats/afp/jch)

Morceau engagé du rappeur Pablo Hasél

abspielen

«Oponer Resistencia» (en français: «s'opposer à la résistance») Vidéo: YouTube/Pablo Hasel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Pourquoi personne ne veut faire le challenge de JLo? (snif!)

La star a lancé un défi à ses fans pour célébrer les 20 ans de la chanson «Love Don’t Cost a Thing». Problème: la mayonnaise n'a pas pris.

C’est un peu comme quand quelqu’un se lève à un dîner pour dire «On passe au salon? C’est plus sympa» et que tout le monde reste assis dans la salle à manger. Vous la connaissez cette sensation désagréable de découvrir que vous n’êtes pas un leader?

C’est sûrement ce qu’a ressenti Jennifer Lopez après avoir lancé le 24 janvier un challenge à ses fans. Dans la vidéo partagée sur les réseaux sociaux (ci-dessous), elle parodie une scène mythique de son clip «Love Don’t Cost a Thing» …

Lire l’article
Link zum Artikel