DE | FR

Les Etats-Unis défendraient Taïwan en cas d'invasion chinoise

Joe Biden s'est exprimé lors d'une conférence de presse commune avec le premier ministre japonais Fumio Kishida, avec lequel il s'est longuement entretenu à Tokyo.
23.05.2022, 09:2723.05.2022, 11:25
Le président américain Joe Biden (à gauche) et le premier ministre japonais Fumio Kishida (à droite) assistent à une conférence de presse conjointe à l'Akasaka Guest House à Tokyo, au Japon, le 23 mai 2022.
Le président américain Joe Biden (à gauche) et le premier ministre japonais Fumio Kishida (à droite) assistent à une conférence de presse conjointe à l'Akasaka Guest House à Tokyo, au Japon, le 23 mai 2022.Image: sda

Le président américain Joe Biden a annoncé lundi, à Tokyo, que les Etats-Unis défendraient militairement Taïwan si Pékin venait à l'envahir.

«C'est l'engagement que nous avons pris», a prévenu Biden quand il lui a été demandé si les Etats-Unis défendraient Taïwan en cas d'invasion.

Les Chinois «flirtent déjà avec le danger»

Les Chinois «flirtent déjà avec le danger, en ce moment-même, en volant si près de Taïwan et avec toutes les manœuvres qu'ils entreprennent», a expliqué le président américain. Le Japon et les Etats-Unis surveilleront attentivement les activités de la marine chinoise, a également déclaré le premier ministre japonais.

Evoquant également la Russie, le président américain a déclaré que Moscou doit «payer un prix à long terme» pour sa «barbarie en Ukraine» en termes de sanctions imposées par les Etats-Unis et leurs alliés.

👉 Suivre notre direct sur la guerre en Ukraine 👈

Selon lui, les sanctions ne concernent pas seulement l'Ukraine. Si ces dernières «n'étaient pas maintenues à de nombreux égards, alors quel signal cela enverrait-il à la Chine sur le coût d'une tentative de prise de Taïwan par la force?», a-t-il conclu. Bien qu'il ne s'attende pas à une telle invasion, le président américain a déclaré que cela dépendrait «de la force avec laquelle le monde fait comprendre» le prix qu'elle aurait à payer en cas d'invasion.

La Chine a, quant à elle, réagit en appelant Biden à ne pas «sous-estimer» sa détermination. (ats/sia)

George Bush confond Irak et Ukraine

Plus d'articles sur la Chine, Taïwan et les Etats-Unis

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Pour un amiral américain, la Chine est sur le point d'envahir Taïwan

Link zum Artikel

Biden assure qu'il ne veut pas de «Guerre froide» avec la Chine

Link zum Artikel

Les Etats-Unis et l'Australie s'allient contre la Chine et la France pleure un contrat

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Birmanie: Un demi-milliard de dollars de drogue ont été brûlés
Les autorités birmanes ont annoncé dimanche avoir brûlé pour un demi-milliard de dollars de drogue. L'ONU a averti que la production de méthamphétamine atteignait des records dans la région.

Près de deux tonnes d'héroïne et 630 millions de cachets de méthamphétamine sont ainsi partis en fumée à Rangoun, selon les autorités.

L’article