DE | FR

Les Etats-Unis interdisent la vente de plusieurs marques d'e-cigarettes

Ein Passant raucht eine E-Zigarette, am Freitag, 4. Dezember 2020, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Image: KEYSTONE

L'agence américaine des médicaments a été chargée de passer en revue plusieurs cigarettes électroniques afin d'évaluer leur effet sur la santé publique.



Les produits de vapotage de trois entreprises n'ont pas obtenu l'autorisation des autorités sanitaires d'être commercialisés aux Etats-Unis, a annoncé jeudi l'agence américaine des médicaments. Ils seront retirés du marché.

Les produits concernés sont ceux des groupes JD Nova Group LLC, Great American Vapes et Vapor Salon. Ils comprennent des cigarettes électroniques aux goûts «cola», «crumble aux pommes» ou encore «céréales à la cannelle».

«Nous savons que les produits au tabac aromatisés sont très attractifs pour les jeunes. Donc, évaluer leur impact potentiel ou actuel sur l'utilisation par les jeunes est un facteur essentiel pour décider quel produit peut être commercialisé»

La cheffe par intérim de la FDA, Janet Woodcock.

500 entreprises ont déposé une demande

S'ils sont déjà commercialisés, ces produits devront être retirés du marché, a informé l'agence américaine des médicaments (FDA). Cette dernière a été chargée de les passer en revue afin de s'assurer de leur bénéfice pour la santé publique.

«L'agence est engagée à travailler à une transition vers un marché dans lequel tous les systèmes électroniques d'administration de nicotine (SEAN) disponibles à la vente ont démontré qu'ils sont convenables pour la protection de la santé publique», a assuré la FDA. (ats/jch)

En parlant de santé: Cette maman s'occupe de 10 gosses!

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

E-commerce: les Suisses veulent tout, tout de suite

Dans les 48 heures suivant le retard d'une commande, un Suisse sur trois se met en rogne, révèle une enquête menée pour le compte de Digitec Galaxus.

En Suisse, l'heure c'est l'heure. Et cela vaut aussi pour les commandes en ligne. C'est en tout cas ce que montre un rapport publié pour le compte de Galaxus. Selon ce dernier, au delà de deux jours de retard, les acheteurs suisses s'impatientent fortement. Et s'énervent.

Les citadins, les jeunes, les hommes et les Romands sont les plus impatients de recevoir leur commande.

Les personnes âgées entre 30 et 49 ans veulent recevoir leurs colis le plus vite possible, quitte à générer plus de gaz …

Lire l’article
Link zum Artikel