DE | FR
Suite à la fusillade, des gens sont escortés par la police pour se mettre en lieu sûr.
Suite à la fusillade, des gens sont escortés par la police pour se mettre en lieu sûr.Image: sda

Fusillade à Washington: il tire sur quatre personnes

Une fusillade à Washington a fait quatre blessés vendredi. Le tireur s'est suicidé au moment où la police a fait irruption dans son appartement.
23.04.2022, 09:4923.04.2022, 11:52

Un homme s'est donné la mort alors qu'il était sur le point d'être arrêté, vendredi, après avoir blessé par balle quatre personnes et déclenché un spectaculaire déploiement de forces de sécurité dans un quartier aisé de Washington, a annoncé la police.

Quatre personnes, dont une fille de 12 ans, ont été blessées vendredi après-midi par des tirs d'armes à feu dans le quartier de Connecticut Avenue-Van Ness. Situé dans le nord-ouest de la capitale américaine, ce quartier abrite de nombreuses ambassades et écoles.

Trois des blessés, transportés à l'hôpital, sont dans un état stable. La quatrième victime, âgée d'une soixantaine d'années, a été soignée sur place.

Au moins six armes à feu

Le chef de la police de Washington, Robert Contee, a déclaré vendredi soir lors d'une conférence de presse:

«Le suspect que nous pensons être responsable de cela est maintenant décédé»

Selon lui, l'individu s'est donné la mort alors que la police venait de faire irruption dans son appartement, situé au cinquième étage d'un immeuble. Les enquêteurs y ont découvert:

  • «Un dispositif de type sniper avec un trépied»,
  • au moins six armes à feu, dont des fusils d'assaut à lunette,
  • «de nombreuses, nombreuses munitions».

«Son intention était de tuer»

Le mobile du tireur reste inconnu, mais le chef de la police a précisé que:

«Evidemment son intention était de tuer et de blesser des membres de notre communauté»

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, apparemment filmée dans la perspective du tireur, montre des gens courant se mettre à l'abri sous des tirs d'armes automatiques. «Ça a l'air très authentique», a déclaré Robert Contee, précisant toutefois que cette vidéo devait être expertisée, et qu'il ignorait si elle avait été tournée en direct ou bien publiée a posteriori.

Appelés vers 15h20 heure locale (21h20 en Suisse), de très nombreux membres des forces de l'ordre de Washington, équipés de fusils et d'imposants boucliers pare-balle, ont bouclé la zone, confinant des écoles et une université. De nombreux habitants ont été évacués rapidement de la zone où ont retenti les détonations, selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

Parfois, ça arrive en Suisse aussi 👇️

Homicides en hausse à Washington

La police de Washington a, dans le même après-midi, fait part de deux autres fusillades dans d'autres quartiers de la capitale. En tout, 226 homicides ont été dénombrés dans la ville en 2021, un chiffre en hausse de 14% par rapport à 2020.

La maire démocrate de la capitale américaine Muriel Bowser a déclaré devant la presse:

«Nous sommes déterminés à aider les habitants et à stopper la violence par arme à feu. L'accès facile aux armes à feu doit cesser»

(sas/ats)

Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides

1 / 22
Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

La Russie ne paye plus ses dettes, est-elle ruinée? Explications

Link zum Artikel

Ces stars réagissent à la révocation du droit à l'avortement par la Cour suprême

Link zum Artikel

De plus en plus de pédophiles achètent des viols d'enfants sur Internet

Link zum Artikel

Terrorisme islamiste et mercenaires russes: que se passe-t-il au Mali?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Inondations à Sydney: les habitants sont appelés à évacuer leurs domiciles
Les routes ont été bloquées, et au moins 18 ordres d'évacuation sont en vigueur dans l'ouest de la ville, une zone touchée par de graves inondations en mars.

Des milliers d'habitants de Sydney ont été appelés dimanche par les autorités à évacuer leurs foyers, devant la menace des inondations à la périphérie de la plus grande métropole d'Australie, en proie à des pluies torrentielles.

L’article