DE | FR

Indonésie: Quand une méditation sur la plage vire au drame

Une vingtaine d'Indonésiens ont pénétré sur une plage habituellement fermée après la tombée de la nuit, en raison de risques dus aux fortes vagues. Dix d'entre eux sont morts.
13.02.2022, 12:4014.02.2022, 07:22

Au moins dix Indonésiens qui méditaient sur une plage sont morts dans la nuit de samedi à dimanche, emportés par de fortes vagues, selon la police.

Ils faisaient partie d'un groupe de 23 personnes qui méditaient en se tenant la main sur une plage de Payangan, dans la province de Java Est. Le chef de la police locale, Hery Purnomo, a indiqué: 👇

«Ils étaient trop près de la mer et n'ont pas pu se sauver lorsque le raz-de-marée a déferlé et les a emportés.»
Hery Purnomo, Chef de la police localeTvone

Dix corps ont été repêchés dans l'océan, et 12 personnes ont été sauvées. Un homme de 40 ans est toujours porté disparu.

Hery Purnomo n'était pas en mesure de dire quel type de rituel ils pratiquaient, mais il a indiqué que le gourou a survécu au drame et qu'il sera interrogé.

La plage est d'habitude fermée

Le commandant militaire régional, Batara Pangaribuan, a déclaré à TVOne que la plage était habituellement gardée et fermée après la tombée de la nuit, mais que le groupe avait réussi à y pénétrer.

Les autorités avaient invité les touristes à ne pas se baigner ou à ne pas s'approcher trop près de l'eau en raison de risques de fortes vagues.

L'an dernier, deux touristes indonésiens sont morts après avoir été emportés par les vagues sur une plage du district de Malang, dans l'est de Java.

En 2019, cinq personnes en vacances sur une plage de la province de Lampung sont mortes après avoir été emportées par une forte houle. (jug/ats)

Retour en avril 2021 en Indonésie:

1 / 8
Inondations en Indonésie (4-5 avril 2021)
source: ap / ricko wawo
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Rien à voir, mais les aurores boréales, c'est quand même magique:

Plus de faits divers

Un gendarme avoue être «le Grêlé», un tueur en série

Link zum Artikel

Lausanne: Une soirée tranquille finit en rixe mortelle

Link zum Artikel

Drame de Cheyres: le tueur de Samantha encourt la perpétuité

Link zum Artikel

Un homme s'en prend violemment à un hôpital zougois

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des ouvrières thaïlandaises ont touché 8 millions de dollars d'indemnité
Plus d'un millier d'ouvrières thaïlandaises d'une usine de soutiens-gorge qui fournissait la marque américaine Victoria's Secret, licenciées, ont reçu une indemnité totale de 8.3 millions de dollars, ont annoncé samedi des défenseurs des droits des travailleurs.

Brilliant Alliance Thai avait fermé en mars 2021 son usine de Samut Prakan, au sud de Bagkok, après avoir fait faillite. Mais les 1250 ouvriers licenciés - dont beaucoup travaillaient dans l'usine depuis plus de dix ans - n'avaient pas reçu les indemnités de licenciement prévues par la loi thaïlandaise.

L’article