DE | FR

L'interview choc de Lady Di obtenue par des méthodes «trompeuses»

Bild

En 1995, Lady Di avouait que son mariage était un trio sur la BBC. Un rapport nous apprend aujourd'hui que cet entretien a été obtenu par des méthodes douteuses.



Diffusé dans l'émission Panorama en 1995 devant 23 millions de personnes, l'entretien avait propulsé la carrière de Martin Bashir, aujourd'hui âgé de 58 ans, et avait fait l'effet d'une bombe.

La princesse, décédée en 1997 dans un accident de voiture à Paris, poursuivie par des paparazzis, y affirmait qu'il y avait «trois personnes» dans son mariage – en référence à la relation que Charles entretenait avec Camilla Parker Bowles – et reconnaissait entretenir elle-même une liaison. Mais l'intervieweur était accusé d'avoir falsifié des documents pour obtenir cet entretien.

Le frère de Diana, Charles Spencer, avait affirmé que Martin Bashir lui avait montré des relevés de compte – qui se sont révélés faux – prouvant que les services de sécurité payaient deux personnes à la Cour pour espionner sa soeur. C'est ce qui l'avait poussé, selon lui, à présenter le journaliste à Lady Di.

«En montrant au comte Spencer ces fausses déclarations (...) M. Bashir l'a trompé et l'a incité à organiser une rencontre avec la princesse Diana»

Le rapport dénonce une «grave infraction» aux règles éditoriales de la BBC.

«Par son comportement trompeur, M. Bashir a réussi à organiser la réunion qui a conduit à l'entretien», indique le rapport rendu par un ancien juge de la Cour suprême, John Dyson. Dans un communiqué, le directeur général de la BBC, Tim Davie, a dit «accepter les conclusions» de cette enquête.

«Bien que le rapport indique que Diana, princesse de Galles, était favorable à l'idée d'une interview avec la BBC, il est clair que le processus d'obtention de l'interview n'a pas été à la hauteur de ce que le public est en droit d'attendre. Nous en sommes vraiment désolés», a déclaré M. Davie. Plus d'un quart de siècle après cette interview, il a présenté ses excuses «inconditionnelles» au nom de la BBC. (ats/afp)

Le garage de Ronaldo

1 / 11
Le garage de Ronaldo
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cette influenceuse crée des sandwichs complètement fous

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les adieux au prince Philip et la reprise de contact entre William et Harry

Aujourd'hui, le Royaume-Uni a dit un dernier adieu au prince Philip. La cérémonie, d'une pudeur extrême, a même permis à William et Harry de rétablir le contact.

Assise seule pendant la cérémonie et tout de noir vêtue jusqu'au masque, la reine Elizabeth II a fait ses adieux samedi à son époux le prince Philip. Il l'a épaulée pendant plus de sept décennies avec un dévouement inlassable à la couronne.

Le prince, mort «paisiblement» il y a huit jours au château de Windsor à l'âge de 99 ans, repose désormais dans le caveau de la chapelle Saint-Georges, sur le domaine de la résidence royale, à l'issue d'une cérémonie sobre, pandémie oblige, et …

Lire l’article
Link zum Artikel