larges éclaircies
DE | FR
International
Finlande

Ce que ce pénis a à voir avec la migration et la guerre en Ukraine

Migranten auf Velos versuchen auf dem Velo russische Grenze zu Finnland zu überqueren. Was das mit dieser Karte auf sich hat.
Oui, le tracé sur cette carte ressemble de près ou de loin à un pénis. Mais le contexte n'a rien de drôle.screenshot: keystone/AP

Ce que ce pénis a à voir avec la migration et la guerre en Ukraine

Tous les postes-frontière finlandais avec la Russie, à l'exception d'un seul – jusqu'à cette nuit –, situé à l'extrême nord du pays, sont fermés depuis vendredi. Une situation liée à la guerre en Ukraine et qui pénalise surtout les migrants.
29.11.2023, 11:5129.11.2023, 12:08
Aylin Erol
Aylin Erol
Suivez-moi
Plus de «International»

Il y a cinq kilomètres à vol d'oiseau entre Värtsilä, en Russie, et Niirala, en Finlande. Mais si les habitants des deux localités souhaitent se rendre visite, cela prend désormais plus de 24 heures en voiture. Pour cause, ils doivent parcourir 2000 kilomètres.

Quatre postes de douane sur neuf, dont celui de Niirala, sont fermés depuis une semaine. Ce vendredi, il y a eu trois autres fermetures. Cela signifie qu'un seul poste-frontière finlandais est encore ouvert, et c'est le plus au nord: Raja-Jooseppi, en Laponie.

Une Russe qui vit en Finlande a récemment déclaré à la chaîne de télévision allemande ARD qu'elle devait désormais faire un énorme détour pour rejoindre sa mère malade dans son pays d'origine. Plusieurs cartes circulant sur Internet illustrent la situation et il faut bien reconnaître que le tracé est plutôt cocasse:

La fermeture des postes-frontière a été décidée par mesure de prévention. Face à l'immigration clandestine croissante, la Finlande voit sa sécurité intérieure menacée. D'ailleurs le dernier poste-frontière encore ouvert va fermer dans la nuit de mercredi à jeudi. Le pays nordique accuse Moscou d'orchestrer une crise migratoire.

Au cours des dernières semaines, des centaines de réfugiés sont entrés illégalement en Finlande et y ont demandé l'asile. Les migrants viennent principalement du Moyen-Orient, d'Afrique, d'Irak et du Yémen. Ils ont traversé les frontières russes à vélo, car la réglementation russe interdit de franchir la frontière à pied.

A Finnish border guard, right, walks with migrants with two bicycles at the international border crossing at Salla, northern Finland, on Tuesday, Nov. 21, 2023. Finland, which joined NATO this year in ...
Le poste frontière de Raja-Jooseppi, 21 novembre 2023.Image: AP Lehtikuva

«Guerre hybride»

Aux yeux du Premier ministre finlandais Petteri Orpo, la Russie est responsable de cette situation. En conférence de presse la semaine dernière, il s'est montré critique envers la politique migratoire russe. Orpo a affirmé que Moscou transporte en bus des personnes sans documents de voyage valides jusqu'à la frontière finlandaise. Le chef du gouvernement accuse la Russie de maltraiter les réfugiés afin de déstabiliser la Finlande. Il parle de «guerre hybride».

epa10978327 Finnish Prime Minister Petteri Orpo attends a press conference on new border measures in Helsinki, Finland, 16 November 2023. Finland's government has decided to close four crossing p ...
Le premier ministre finlandais Petteri Orpo appartient au parti conservateur de la coalition nationale et a été élu en juin 2023.Image: keystone

Helsinki a rejoint cette année l’Otan en raison de la guerre en Ukraine. La frontière extérieure de l’alliance avec la Russie a donc plus que doublé. En raison de la situation géographique du pays scandinave et de ses forces armées bien équipées, l'Otan estime qu'elle sera à l'avenir en mesure de mieux défendre les Etats membres que sont l'Estonie, la Lituanie et la Lettonie en cas d'attaque russe.

La réaction russe ne s'est pas fait attendre. Moscou a mis en garde la Finlande contre des «contre-mesures». Le gouvernement finlandais estime donc que les flux organisés de réfugiés font partie de ces «contre-mesures». Une vendetta russe dans laquelle les migrants sont bousculés comme des pièces d’échecs sur un plateau de jeu.

La Russie rejette cependant cette accusation comme étant «infondée». La Finlande diffuse de «fausses informations» et favorise des «sentiments russophobes», a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères.

Fuir à vélo par -20°C

En fin de compte, ceux qui souffrent de ce conflit ne sont pas seulement les habitants des zones frontalières qui doivent régulièrement passer de l'autre côté, mais surtout les réfugiés.

Le week-end dernier, des scènes de désolation se sont produites devant les douanes fermées. Comme le montrent les vidéos, les réfugiés tentaient toujours de traverser les frontières fermées à vélo. Des échauffourées ont eu lieu entre migrants et soldats finlandais.

Pendant ce temps, de nombreux autres tentent de traverser le seul poste-frontière ouvert de Finlande: Raja-Jooseppi. Ce qui n'est pas sans danger.

Migrants arrive with bicycles at the international border crossing between Finland and Russia, in Salla, Finland, Thursday, Nov. 23, 2023. (Jussi Nukari/Lehtikuva via AP)
Migrants devant la frontière finno-russe en Laponie, le 23 novembre.Image: AP Lehtikuva

La douane est située au-dessus du cercle polaire arctique en Laponie. Par moins 20°C et dans des vêtements beaucoup trop fins, les migrants - y compris des enfants - enfourchent leurs vélos sur les routes enneigées des étendues sauvages de la Russie jusqu'en Finlande.

L'Ukraine a développé une «cape d'invisibilité» pour ses soldats
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Espionnage: Poutine cherche à déstabiliser l'Allemagne, dit Berlin
Suivez en direct les dernières infos sur la guerre de la Russie contre l'Ukraine et ses implications en Suisse ainsi que dans le monde.
L’article