DE | FR

La métropole écolo de Lyon veut faire reculer la pub

Des militants du ROC-GE (Reseau Objection de Croissance de Geneve) collent une affiche

Image: KEYSTONE

Le président écologiste de la métropole de Lyon souhaite interdire les écrans de publicité numérique «énergivores» dans l'espace public.



Annoncé à l'occasion de la journée mondiale contre la publicité, la ville de Lyon va résilier les contrats avec plusieurs opérateurs privés d'écrans de publicité énergique. Le but? Limiter la surface des panneaux publicitaires, afin d'avoir plus de place pour les piétons, pour les vélos, pour la végétalisation ou pour l'art.

A Lyon, des activistes recouvrent des écrans de pub

«Sur ces grands panneaux, on ne trouve jamais de publicité pour le commerce local que l'on souhaite développer et aider»

Le président écologiste de la métropole de Lyon.

Quarante-cinq grands panneaux seront démontés dans les prochains jours à travers la ville, illustration de la volonté de l'exécutif métropolitain de faire reculer la publicité.

Le manque à gagner dû à la suppression de ces espaces locatifs dans l'espace public est estimé à 125 000 euros (environ 140 000 francs) par an. D'ici 2022, un règlement local de publicité limitera la densité et la taille des panneaux publicitaires. (ats)

Plus d'articles «Actu»

Biden appelle le Congrès à réguler la vente d'armes

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

La Suisse «inondée de drapeaux arc-en-ciel» pour le mariage pour tous

Link zum Artikel

Les Suisses ont été moins friands de bonbons, en 2020

Sous l'effet de la pandémie, l'industrie de la confiserie helvétique a vu ses volumes et son chiffre d'affaires reculer, l'année dernière.

En Suisse, la consommation de bonbons, caramels et autres dragées a baissé, à cause du coronavirus. Les treize entreprises de la branche ont écoulé plus de 34 900 tonnes de confiserie en 2020, soit 4.9% de moins comparé à l'année précédente.

Par destination, les ventes ont diminué aux Etats-Unis, en Allemagne et en France, les principaux marchés à l'exportation. Les confiseurs suisses ont principalement vendus des bonbons de sucre cuit, des confiseries moulées, des bonbons à la gelée ou en …

Lire l’article
Link zum Artikel