DE | FR

La métropole écolo de Lyon veut faire reculer la pub

Image: KEYSTONE
Le président écologiste de la métropole de Lyon souhaite interdire les écrans de publicité numérique «énergivores» dans l'espace public.
25.03.2021, 17:27

Annoncé à l'occasion de la journée mondiale contre la publicité, la ville de Lyon va résilier les contrats avec plusieurs opérateurs privés d'écrans de publicité énergique. Le but? Limiter la surface des panneaux publicitaires, afin d'avoir plus de place pour les piétons, pour les vélos, pour la végétalisation ou pour l'art.

«Sur ces grands panneaux, on ne trouve jamais de publicité pour le commerce local que l'on souhaite développer et aider»
Le président écologiste de la métropole de Lyon.

Quarante-cinq grands panneaux seront démontés dans les prochains jours à travers la ville, illustration de la volonté de l'exécutif métropolitain de faire reculer la publicité.

Le manque à gagner dû à la suppression de ces espaces locatifs dans l'espace public est estimé à 125 000 euros (environ 140 000 francs) par an. D'ici 2022, un règlement local de publicité limitera la densité et la taille des panneaux publicitaires. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
De sa prison, Alexeï Navalny continue à dénoncer la propagande de Poutine
Condamné en mars à neuf ans de détention en «régime sévère», Alexeï Navalny, principal opposant russe au régime du président russe, a fait appel. Depuis sa prison, il ne mâche pas ses mots pour dénoncer la guerre en Ukraine.

Un tribunal de Moscou a commencé à examiner en appel la condamnation de Navalny pour «escroquerie». Bien qu'il soit emprisonné depuis janvier 2021, le farouche opposant politique n'a jamais cessé de dénoncer la propagande du maître du Kremlin.

L’article