DE | FR
L'armée israélienne a affirmé avoir ciblé un site militaire du Hamas et un site de lancement de roquettes, situés respectivement à Gaza City et à Khan Younès.
L'armée israélienne a affirmé avoir ciblé un site militaire du Hamas et un site de lancement de roquettes, situés respectivement à Gaza City et à Khan Younès.Image: sda/archives

Israël frappe à nouveau la bande de Gaza après des ballons incendiaires

C'est le second affrontement cette semaine entre l'armée israélienne et le Hamas, alors qu'une trêve est en place.
18.06.2021, 07:1218.06.2021, 16:58

Ce qu'il s'est passé

L'aviation israélienne a mené de nouveaux bombardements, dans la nuit de jeudi à vendredi, contre des cibles du mouvement islamiste Hamas, dans la bande de Gaza. Les raids ont été lancés en représailles à des lâchers de ballons incendiaires vers Israël, plus tôt jeudi.

L'armée israélienne a affirmé avoir ciblé un site militaire du Hamas et un site de lancement de roquettes, situés respectivement à Gaza City et à Khan Younès, ville du sud de cette enclave sous blocus israélien, depuis près de 15 ans.

Après les raids israéliens, des militants de la brigade al-Qassam, branche armée du Hamas, «ont tiré à la mitrailleuse» vers des villages israéliens, ceinturant la bande de Gaza, et des drones patrouillant le ciel, a indiqué un responsable du mouvement.

Hausse des tensions cette semaine

Il s'agit de la seconde série de frappes israéliennes dans la bande de Gaza depuis le début de la semaine et la fin de la guerre de onze jours, du 10 au 21 mai dernier, avec le Hamas.

Trêve fragile

Ces nouveaux affrontements interviennent alors que l'ONU et l'Egypte tentent de consolider un cessez-le-feu fragile, ayant permis de mettre fin à la guerre-éclair, que se sont livrés Israël et le Hamas du 10 au 21 mai dernier, et à l'approche de la visite, prévue à partir de samedi aux Etats-Unis, du chef de l'armée israélienne, le général Aviv Kohavi. (ats/jah)

Le Hamas et Israël se sont livrés une guerre du 10 au 21 mai:

1 / 15
Les affrontements en Israël
source: ap / khalil hamra
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine joue au chef de guerre (et il est mauvais)
Le président russe met désormais la main à la pâte pour prendre des décisions tactiques sur le champ de bataille, selon un article du Guardian. Il échouerait lamentablement.

485 soldats russes tués, une perte de 70 véhicules militaires et au moins un bataillon de perdu. C'est le bilan estimé d'une traversée ratée du fleuve Severski Donets, dans le Donbass, la semaine dernière. Le président russe en personne en aurait donné l'ordre.

L’article