DE | FR
Jeux olympiques

Fumio Kishida élu premier ministre au Japon

Kishida a cherché à tirer parti du mécontentement de l'opinion publique et a invité les Japonais à lui faire part de leurs demandes et de leurs idées.
Kishida a cherché à tirer parti du mécontentement de l'opinion publique et a invité les Japonais à lui faire part de leurs demandes et de leurs idées.Image: sda
Ancien ministre des affaires étrangères, Fumio Kishida a été élu lundi premier ministre du Japon par le Parlement. Il succède à l'impopulaire Yoshihide Suga, qui a quitté le pouvoir après un an d'exercice à peine.
04.10.2021, 07:5104.10.2021, 09:38

La tâche s'annonce ardue pour Fumio Kishida. Elu lundi premier ministre par le Parlement, il aura fort à faire pour accélérer la reprise économique du Japon tout en évitant une recrudescence de la crise sanitaire, et faire face à un contexte géopolitique régional tendu, avec la menace nord-coréenne et les ambitions de la Chine.

Le gouvernement sortant dirigé par Yoshihide Suga, 72 ans, avait démissionné en bloc dans la matinée. Ce dernier quitte le pouvoir après un an d'exercice à peine, vaincu par son impopularité du fait de sa gestion de la crise sanitaire et du maintien coûte que coûte des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo cet été.

Nouvelle équipe gouvernementale

La composition du nouveau gouvernement a déjà fuité dans la presse locale. Elle révèle une grande continuité avec l'équipe sortante et l'influence de deux grandes factions du Parti libéral-démocrate (PLD, droite conservatrice): celle dirigée par l'ex-Premier ministre Shinzo Abe, 67 ans, et celle du ministre sortant des Finances, Taro Aso, 81 ans.

  • Shunichi Suzuki, 68 ans, sera le prochain ministre des finances. Il est le beau-frère de Taro Aso et fait partie de sa faction au sein du PLD.
  • Toshimitsu Motegi, actuel ministre des affaires étrangères, devrait conserver son poste.
  • Nobuo Kishi, 62 ans, devrait également conserver son poste à la tête du ministère de la défense. Il est le frère cadet de Shinzo Abe.

Quelques nouvelles têtes devraient aussi faire leur apparition à un poste de ministre. Et un nouveau portefeuille (Sécurité économique) doit être créé, reflétant les inquiétudes grandissantes des responsables nippons vis-à-vis de la concurrence technologique chinoise.

Trois femmes seulement devraient entrer au gouvernement. Parmi elles, Seiko Noda, 61 ans, arrivée quatrième et dernière à l'élection interne du PLD. Elle sera chargée de lutter contre la dénatalité et les inégalités hommes-femmes, ses thèmes de prédilection. (ats/asi)

17 photos qui prouvent que le Japon est un pays surprenant

1 / 78
Le Japon
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3 jours après la tuerie, le lobby des armes se réunit pour s'autocongratuler
Quelques jours seulement après le massacre de l'école d'Uvalde, les membres de la National Rifle Association (NRA) ont prévu de se réunir à Houston, au Texas. Une réunion «festive» qui ne manquera pas d'être perturbée par plusieurs contre-manifestations.

Mardi dernier, un jeune homme de 18 ans lançait l'assaut de dans une école primaire d'Uvalde, au Texas, faisant 21 victimes. Il était armé d'un «AR-15». Une arme à feu connue pour son extrême violence. Pour se faire une idée de la puissance de ces objets, il faut savoir que son usage dans l'école d'Uvalde a contraint les parents de donner leur ADN aux enquêteurs... car il n’était plus possible d'identifier autrement les corps des enfants, devenus méconnaissables.

L’article