ciel couvert10°
DE | FR
International
Jeux olympiques

Les journalistes étrangers seront surveillés par GPS au JO de Tokyo

Les journalistes étrangers seront surveillés par GPS aux JO de Tokyo

A man walks past the Olympic rings in Tokyo, Monday, June 7, 2021. (AP Photo/Koji Sasahara)
Image: AP
Les envoyés spéciaux qui couvriront les Jeux olympiques cet été (du 23 juillet au 8 août) seront constamment géolocalisés par GPS.
08.06.2021, 12:3908.06.2021, 16:45
Plus de «International»

En raison de la persistance de la pandémie, les quelque 6000 représentants des médias attendus de l'étranger pour les JO doivent fournir une liste détaillée des endroits où ils prévoient de se rendre lors de leurs deux premières semaines au Japon, comme les sites olympiques et leurs hôtels.

Les journalistes de l'étranger, traqués par GPS, seront priés de rester dans des hôtels présélectionnés par les organisateurs au lieu d'opter pour des hébergements privés.

Les restrictions d'accès au Japon et les conditions drastiques imposées par les organisateurs ont contraint de nombreux médias étrangers à réduire leurs équipes spécialement envoyées pour couvrir les Jeux.

Bonne ambiance:

  • Les sportifs olympiques eux-mêmes seront très limités dans leurs déplacements, et devront passer des tests quotidiens pour vérifier qu'ils ne sont pas infectés par le Covid-19.
  • Les spectateurs de l'étranger ont quant à eux déjà été interdits en mars par les organisateurs des JO. La question d'autoriser ou non des spectateurs locaux, et si oui dans quelle proportion, doit encore être tranchée ultérieurement ce mois-ci.

Le gouvernement et les organisateurs japonais tentent depuis des mois de donner des gages de sécurité à l'opinion publique nippone redoutant que les JO aggravent la crise sanitaire dans le pays, d'autant que seulement 3.5% de la population locale est complètement vaccinée pour l'heure. (ats/afp)

Un nain géant se balade jusqu'en France
1 / 8
Un nain géant se balade jusqu'en France
Blanche-Neige est venue dire bye à son copain le nain.
partager sur Facebookpartager sur X
Loi Covid, pour ou contre?
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une seule chose peut stopper Trump (et ce n'est pas la justice)
Malgré le calendrier judiciaire qui aura de quoi l'handicaper, c'est ailleurs que Trump doit guetter la plus grande menace. Pour l’heure, après l’humiliation qu’il a infligée ce week-end à Nikki Haley, qui plus est dans le fief de cette dernière, le candidat MAGA a définitivement tué la primaire républicaine.

63 à 37. Une déculottée. Et à domicile, comme on l’entend sur les pelouses de foot. Ce week-end, en Caroline du Sud, Donald Trump a infligé une humiliation à son unique adversaire, Nikki Haley. L'ancienne gouverneure de «son» Etat savait pertinemment que cette étape représentait sa dernière chance de prouver qu'elle ne jette pas l'argent des donateurs par les fenêtres. La moisissure est en réalité bien plus incrustée qu'on l’imagine, puisqu’au sein même de son camp, on la supplie doucement d'arrêter les frais.

L’article