DE | FR

Les journalistes étrangers seront surveillés par GPS aux JO de Tokyo

A man walks past the Olympic rings in Tokyo, Monday, June 7, 2021. (AP Photo/Koji Sasahara)

Image: AP

Les envoyés spéciaux qui couvriront les Jeux olympiques cet été (du 23 juillet au 8 août) seront constamment géolocalisés par GPS.



En raison de la persistance de la pandémie, les quelque 6000 représentants des médias attendus de l'étranger pour les JO doivent fournir une liste détaillée des endroits où ils prévoient de se rendre lors de leurs deux premières semaines au Japon, comme les sites olympiques et leurs hôtels.

Les journalistes de l'étranger, traqués par GPS, seront priés de rester dans des hôtels présélectionnés par les organisateurs au lieu d'opter pour des hébergements privés.

Les restrictions d'accès au Japon et les conditions drastiques imposées par les organisateurs ont contraint de nombreux médias étrangers à réduire leurs équipes spécialement envoyées pour couvrir les Jeux.

Bonne ambiance:

Le gouvernement et les organisateurs japonais tentent depuis des mois de donner des gages de sécurité à l'opinion publique nippone redoutant que les JO aggravent la crise sanitaire dans le pays, d'autant que seulement 3.5% de la population locale est complètement vaccinée pour l'heure. (ats/afp)

Un nain géant se balade jusqu'en France

1 / 8
Un nain géant se balade jusqu'en France
source: sda / laurent gillieron
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Loi Covid, pour ou contre?

Plus d'articles sur le thème «Sport»

Le cérémonial des JO de Tokyo aura lieu, mais il faudra se taire

Link zum Artikel

Y'a pas que le sport dans la vie: Bencic, Vekic et la Tour Eiffel

Link zum Artikel

Encore un directeur des JO de Tokyo qui démissionne pour sexisme

Le directeur artistique des Jeux olympiques de Tokyo a annoncé sa démission, après la publication de commentaires offensants sur le physique d'une célébrité japonaise.

A quatre mois de l'ouverture des JO de Tokyo, un autre directeur est contraint de démissionner, pour des propos sexistes. Un tabloïd nippon a révélé qu'un des cadres du comité d'organisation avait suggéré de déguiser en porc la star japonaise des réseaux sociaux, Naomi Watanabe.

Cette affaire survient à peine plus d'un mois après la démission fracassante de Yoshiro Mori, le président du comité d'organisation de Tokyo-2020, poussé vers la sortie après avoir affirmé que les femmes parlaient …

Lire l’article
Link zum Artikel