DE | FR
Image: shutterstock
Le corner américain

Des armes sur un yacht, Amanda Gorman à la une et la revanche des jumeaux de Facebook

Chaque semaine, on vous présente trois actus' sur l'Amérique... dans tous ses Etats!
10.04.2021, 10:0021.05.2021, 18:17
Je ne suis pas «born in the USA», mais ma vie a toujours été rythmée par la politique, la culture, la musique et le show-business américain. Parfois inspirant, parfois délirant, souvent déroutant, voire dégoûtant... ce pays me fascine. Tour d'horizon de ma semaine américaine.

Le Boss de la NRA, loin des fusillades, sur un yacht

C'est en partie à cause de cet homme que les Etats-Unis ont un réel problème sociétal avec les armes. Vaste sujet, que je n'aborderai pas ici tant les raisons sont historiquement beaucoup plus complexes que cela. C'est la NRA (National Rifle Association - association nationale des armes à feu) qui gère toutes les armes et les permis disponibles sur le territoire. Le lobbyiste Wayne LaPierre en est le chef, depuis 1991.

Le slogan préféré de Wayne LaPierre:

«Le seul moyen d'arrêter un méchant avec une arme, c'est grâce à un gentil, avec une arme».

Les fusillades ne prennent jamais de vacances aux USA et Joe Biden essaie, sans grande réussite jusqu’ici, d'obtenir un meilleur contrôle sur les armes. Pendant ce temps là, LaPierre se la coule douce sur un yacht privé appartenant à l'un de ses proches.

La raison? Les nombreuses menaces de mort qu'il reçoit, depuis que la NRA est en procès pour une affaire de détournement d'argent. Mais quel homme courageux, ce Wayne LaPierre, un vrai «gentil»!

L'ascension fulgurante d'Amanda Gorman

Un «magot» de 17 millions de dollars (le même pactole en francs suisses). C'est le montant total des partenariats qu'aurait... décliné la poétesse Amanda Gorman. Mais pourquoi donc? Les sociétés ou marques en question ne lui «parlaient pas assez», en terme de valeurs. (Moi, j'aurais clairement accepté!)

«Ma vie entière a changé, en l'espace de six minutes».
Amanda Gorman, poétesseBBC NEWS

Rappelons que le monde entier a découvert la jeune femme de 23 ans lors de l'inauguration présidentielle de Joe Biden et de Kamala Harris, en novembre dernier, à Washington.

Gorman est d'ailleurs devenue cette semaine la première poétesse a faire la couverture du prestigieux magazine Vogue US. Il n'y a que dans ce pays où l'on peut passer du statut d'anonyme à celui d'icône de la mode, en l'espace de six mois. Symbolique.

La revanche des Winklevoss sur Zuckerberg

C'est surtout dans le film «The Social Network», retraçant les débuts de Mark Zuckerberg et des origines (parfois douteuses, disons-le) de Facebook, que l'on a découvert les jumeaux Winklevoss. Les «pauvres» ont légèrement perdu au change, en partageant leur idée de génie avec un jeune geek, étudiant comme eux, à Harvard. Ils sont donc bien trois à avoir lancé Facebook, mais seul l'un d'entre eux a fini par devenir l'un des Maîtres de l'actuel (nouveau, parfois ancien) monde.

Les jumeaux Winklevoss, en vidéo:

Mais quelle revanche, Jacqueline? Dans l’ordre: en 2013, les deux frères investissent onze millions de dollars dans le bitcoin. En 2017, ils deviennent les premiers milliardaires avec cette crypto-monnaie. Et, cette semaine, ils font la couverture du magazine Forbes, car l’une de leurs sociétés est devenue un peu le Christie's des NFT (on vous explique les NFT, ci-dessous). Une jolie revanche pour les jumeaux.

Le corner américain de la semaine dernière

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Grenoble autorise le burkini dans les piscines après un vote serré
Le sujet avait suscité une polémique politique nationale. C'est désormais chose faite: le conseil municipal de Grenoble a validé lundi une modification du règlement intérieur des piscines, autorisant le port du burkini.

La délibération a été adoptée avec une courte majorité de 29 voix pour, 27 contre et deux abstentions, au terme de 2 heures 30 de débats parfois tendus.

L’article