beau temps
DE | FR
International
LGBTQIA+

Le premier passeport non-genré classé «X» délivré aux Etats-Unis

Image

Le premier passeport non genré a été délivré aux Etats-Unis

Le passeport avec le genre «X», une option pour les personnes non-binaires ou intersexes, fait son arrivée aux Etats-Unis.
28.10.2021, 09:5928.10.2021, 14:50

C'est une première dans le pays de l'Oncle Sam: le département d'Etat américain a annoncé mercredi avoir délivré le premier passeport avec le genre «X». Cette case se destine à toutes les personnes qui ne se reconnaissent ni dans le genre féminin, ni dans le genre masculin.

Selon le Guardian, le département n'a pas précisé à qui ce premier passeport avait été délivré. Toutefois, l'activiste intersexe Dana Zzyym, originaire du Colorado, a précisé à AP News avoir reçu ses documents.

Quoi qu'il en soit, l'option sera disponible pour tous les demandeurs de passeports dès début 2022.

Une amélioration des droits des minorités sexuelles

La décision fait suite aux promesses de Joe Biden de mieux prendre en compte les droits des minorités sexuelles.

La diplomatie américaine s'était engagée à «promouvoir la liberté, la dignité et l'égalité de toutes les personnes, y compris les personnes LGBTQI+», a indiqué Ned Price, le porte-parole du département.

Au moins onze autres pays proposent le choix «X» ou «autre» dans leurs passeports, dont:

  • Le Canada.
  • L'Allemagne.
  • L'Argentine.
  • L'Australie.
  • Le Pakistan.
  • L'Inde.
  • La Nouvelle-Zélande.
  • Le Népal...

selon l'organisation Employers Network for Equality and Inclusion, dont le siège est à Londres. (mbr/ats)

Federer a son propre tram à Bâle

1 / 11
Federer a son propre tram à Bâle
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La Patrouille Suisse nous emmène dans leurs cockpits

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Chine: la fin du «zéro Covid» n'aurait pas créé de nouveau variant
De nombreux pays ont imposé de nouvelles restrictions aux voyageurs en provenance de Chine, invoquant un manque de transparence sur l'ampleur de l'épidémie, ce qui a provoqué la colère de Pékin.

La fin de la politique dite du «zéro-Covid» décidée par la Chine en fin d'année dernière n'a pas conduit à l'émergence de nouveaux variants, selon une nouvelle étude publiée mercredi dans la revue The Lancet. La Chine a connu une explosion d'infections après avoir levé ses strictes mesures sanitaires à partir de début décembre.

L’article