DE | FR

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Image: Shutterstock
Des mesures adoptées par la Pologne et la Hongrie discriminent les personnes LGBT, estime la Commission européenne, qui a lancé jeudi des procédures d'infraction contre ces deux pays. Ils ont deux mois pour répondre.
15.07.2021, 13:2815.07.2021, 15:18

«L'égalité et le respect de la dignité et des droits humains sont des valeurs fondamentales de l'UE. La Commission utilisera tous les instruments à sa disposition pour défendre ces valeurs.» Voici ce qu'a annoncé jeudi l'exécutif européen, qui a lancé des procédures d'infraction contre la Hongrie et la Pologne.

Pourquoi? En raison de mesures qui vont à l'encontre des personnes LGBT, adoptées par ces deux pays.

Il s'agit essentiellement de:

  • La loi hongroise interdisant la «promotion» de l'homosexualité auprès des mineurs. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a qualifié ce texte de «honteux».
  • Les «zones sans idéologie LGBT» décrétées par une centaine de collectivités locales en Pologne, depuis 2019. Ursula von der Leyen avait fustigé des «zones sans humanité» qui «n'ont pas leur place» dans l'Union européenne (UE).

Vers des sanctions financières

La Commission européenne, qui dénonce le caractère discriminatoire de ces mesures, a expliqué avoir envoyé aux deux pays une lettre de mise en demeure.

Il s'agit de la première étape d'une procédure qui peut mener à la saisie de la Cour de justice de l'UE puis à des sanctions financières. Budapest et Varsovie ont deux mois pour répondre.

La loi hongroise avait fait beaucoup parler pendant l'Euro 👇

Ces décisions avaient déjà conduit la Commission en juillet 2020 à priver de subventions dans le cadre d'un programme de jumelage certaines de ces municipalités. (ats/asi)

Le visage de Johnny depuis les années 90

1 / 11
Le visage de Johnny depuis les années 90
source: capture d'écran youtube
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Climat: en attendant la COP27, une autre conférence s'ouvre à Kinshasa
Organisée en Afrique, elle devrait appeler les pays riches et pollueurs à assumer leurs responsabilités et mettre la main à la poche.

A un mois de la conférence annuelle de l'ONU sur le climat, la COP27 en novembre en Egypte, les ministres de l'Environnement d'une cinquantaine de pays se retrouvent lundi à Kinshasa pour une «pré-COP».

L’article