DE | FR

Ces huit animateurs télé et radio qui ont versé une larme en direct

Romaine Morard a clos sa dernière Matinale avec émotion ce vendredi 27 janvier 2022 sur les ondes de RTS La 1ère. Voici huit présentateurs télé ou radio qui n'ont pas pu cacher leurs larmes en plein direct ces dernières années. Parce que le live, c'est la life.
27.01.2022, 19:4928.01.2022, 08:01
Suivez-moi

Michel Drucker:
«Salut mon pote»

L'une des séquences télé les plus émouvantes de ces dernières années, c'est quand même cet adieu de Michel Drucker à Johnny Hallyday.

Nathalie Maleux:
«Excusez-moi, c'est vraiment touchant»

Peut-être ne connaissez-vous pas ce moment de télévision, car il s'est passé en Belgique. La journaliste Nathalie Maleux peine à contenir ses larmes après les images émouvantes d'un vétéran de la Seconde Guerre mondiale retrouvant son premier amour, 75 ans après le Débarquement.

Pascal Praud:
«Faustine a l'bac»

Ce gars et son émission («L'Heure des Pros») sont de toute manière un spectacle, qu'on peut détester ou adorer (pour ma part, ça dépend des jours). Mais ce moment où l'on passe des polémiques du jour à la fierté d'un père pour la réussite scolaire de sa fille, c'est carrément cadeau. Pascal président!

Darius Rochebin:
«Merci à chacune et chacun d'entre vous...»

«... et à bientôt!»

Marie Portolano: «On a vraiment beaucoup rigolé»

Ah, les adieux (c'est vers la fin de la vidéo).

Léa Salamé:
«C'était mon ami»

Retour sur les transistors avec Nicolas Demorand et Léa Salamé, de la Matinale de France Inter. Après le décès de leur «programmateur en chef» Mathieu Sarda, 41 ans, les deux journalistes, très affectés, lui consacrent un vibrant hommage.

Cyril Hanouna:
«J'devais aller l'voir»

Où il est question du décès de Jean-Paul Belmondo et des pleurs de Cyril Hanouna. Je ne sais pas pourquoi, je les trouve plus sincères que ses rires.

Romaine Morard:
«C'était un honneur»

Et bien sûr, pour conclure, la voix qui réveillait beaucoup d'entre nous, Romands, et dans laquelle on a pu entendre pas mal de trémolos ce (dernier) matin.

Vous en voulez plus?
Voici deux bonus...

Nagui: «Maman et papa étaient professeurs et j'ai vécu ces situations-là»

Quand les souvenirs douloureux remontent à la surface, ça donne un étranglement de larmes.

Camille Combal: «On a vécu plein de trucs»

Y compris le fait de devenir des papas et des mamans. Dixit ce mec dans sa dernière matinale de Virgin Tonic.

Il neige actuellement dans le désert du Sahara

1 / 8
Il neige actuellement dans le désert du Sahara
source: karim bouchetata
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Trump se déclare le 47e président en jouant au golf

Et pour tout savoir de l'actu chaude en Suisse en ce moment...

Voici les sextoys préférés des Suisses (les Fribourgeois sont des coquins)

Link zum Artikel

Pas de Conseil fédéral aux JO: «C'est la solution de facilité»

Link zum Artikel

Bannir la pub pour le tabac: et pourquoi pas le sucre et la viande aussi?

Link zum Artikel

Votations du 13 février: le point sur l'initiative «enfants sans tabac»

Link zum Artikel

Votations sur les médias: d'où vient la méfiance envers les journalistes?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Cette photo de moi a été utilisée pour répandre des mensonges sur la guerre»
La photo de Marianna Vyshemirsky, enceinte et fuyant une maternité bombardée, est devenue l'une des images les plus connues de la guerre. Mais Marianna n'a pas seulement reçu des encouragements, elle a également été la cible de message de haine – et ce, des deux camps

La photo a été prise après une attaque aérienne russe à Marioupol. Elle a circulé en ligne, mais a aussi fait la une des journaux et a été le centre des discussions au Conseil de sécurité de l'ONU. Néanmoins, après avoir survécu à cette attaque, Marianna a dû faire face à un autre genre d'attaque. Celle de la désinformation et de la haine, dirigée contre elle et sa famille.

L’article