DE | FR

Crise des opiacés: 4 sociétés américaines vont payer 26 milliards

Ces milliards de dollars mettront fin à près de 4000 actions en justice intentées par des dizaines d'Etats américains et collectivités locales. Il s'agit d'un accord à l'amiable «historique».
21.07.2021, 20:4922.07.2021, 21:06
Image: Shutterstock

Accusés d'avoir alimenté la crise des opiacés qui ravage les Etats-Unis, le laboratoire Johnson & Johnson et trois gros distributeurs américains de médicaments ont accepté de payer 26 milliards de dollars. Ils veulent ainsi solder des milliers de litiges.

Mettre fin à 4000 actions en justice

Le laboratoire Johnson & Johnson paiera 5 milliards de dollars (soit 4,6 milliards de francs) sur neuf ans. Quant aux distributeurs McKesson, Cardinal Health et Amerisource Bergen, ils s'acquitteront de 21 milliards sur 18 ans. Ces sommes mettront fin à près de 4000 actions en justice intentées par des dizaines d'Etats américains et collectivités locales. Il s'agit d'un accord à l'amiable historique.

Pour rappel, la crise des opiacés a été déclenchée par la promotion agressive de médicaments anti-douleur tels que l'oxycodone dans les années 1990. La crise a fait plus de 500'000 morts par overdose aux Etats-Unis en 20 ans. (sda/ats/afp)

Le sommet Biden-Poutine à Genève

1 / 22
Le sommet Biden-Poutine à Genève
source: sda / saul loeb
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Taïwan montre à nouveau à la Chine qu'elle est capable de riposter
Les forces taïwanaises ont effectué des tirs d'obusiers et de fusées éclairantes.

L'armée taïwanaise a procédé jeudi à un nouvel exercice, au lendemain de la fin des plus importantes manœuvres militaires jamais organisées par la Chine autour de l'île.

L’article