DE | FR

J'écoute de la musique de merde sur Spotify, c'est grave docteur?

Spotify vient de dévoiler à ses utilisateurs la rétrospective annuelle de leurs morceaux préférés. L'occasion pour bon nombre d'entre nous de réaliser qu'on écoute en boucle des chansons vraiment nazes. Analyse de ce syndrome par un expert.
02.12.2021, 17:5306.12.2021, 12:39
Suivez-moi

Parmi les rituels du mois de décembre, il y en a un qui est particulièrement attendu par les utilisateurs de Spotify: chaque année, la plateforme musicale dévoile à chacun #SpotifyWrapped, soit son top 5 des morceaux qu'il a le plus écoutés au cours des douze derniers mois.

La plateforme suggère ensuite de partager le résultat avec sa communauté. D'où l'avalanche de stories Instagram (dont on n'a pas grand-chose à carrer, soyons honnêtes) sous lesquelles on croule depuis deux jours.

Sur Terre, on peut ainsi distinguer deux types de personnes:

  1. Les mélomanes qui ont du goût, et qui peuvent partager fièrement leur classement (en humiliant le reste de la plèbe au passage).
  2. Les autres gens, qui réalisent avec horreur à quel point ils ont vraiment été affublés de goûts de chiotte à la naissance. Et qui se hâtent bien vite d'oublier cet humiliant top 5 (après avoir quand même, au passage, réécouté encore, encore et encore tous les morceaux).

Mais du coup, il y a de quoi s'interroger: pourquoi cette tendance naturelle non assumée à écouter en boucle des tubes pourris? On a posé la question à Frank Matter, animateur sur Couleurs 3.

Pour commencer, pourquoi certaines personnes se sentent obligées de partager leur «bon goût» sur les réseaux sociaux?
Frank Matter:
Pour les réseaux sociaux, c'est toujours un peu le même phénomène. «Regardez-moi, je suis cool». On a envie de flatter son ego. C'est exactement le même principe que de publier une photo pour dire:

«Cet hiver, je suis à Tulum en train de bronzer pendant que toi tu te gèles ici au froid»

Il y a aussi cette tradition des best off de la fin de l'année qui fait beaucoup. Les rédactions musicales dans les journaux font toujours leur top des albums, des films... Au fond, c'est pour passer le temps. Mais ce n'est pas complètement inutile: tu peux découvrir des trucs très bien dans les listes des «personnes d'influence». Mais pour moi, partager ce top, c'est avant tout de l'ego.

Pour tous les autres… au fond, pourquoi on aime écouter de la merde?
Si tu l'écoutes, c'est que ce n'est pas de la merde. La musique, c'est le truc le plus démocratique du monde. Je connais très peu de personnes qui n'en écoutent pas du tout.

«Si un titre n'est pas nul pour toi, alors assume de l'écouter!»

Il y a plein de critères pour déterminer si une musique est géniale ou pas. Par exemple, Bohemian Rapsody, tout le monde l'aime. Rares sont ceux qui la trouvent kitsch ou lourde. Par «merde», certaines personnes élitistes entendent «musique populaire». Pourtant, Mickael Jackson ou les Beatles ont aussi été qualifiés de populaires! Aujourd'hui, nous avons Bruno Mars, Adele ou Céline Dion. Oui, c'est commercial, mais ils sont au-dessus du lot. Ils font leur truc.

«Tes goûts musicaux? Peu importe si c'est de la variété de coiffeuses. Assume!»

Par exemple, tout le monde se fout de Coldplay. Il y a un consensus pour dire que c'est naze. Pourtant, ils vendent des millions de disques, parce qu'ils ont un talent énorme. Ils fédèrent.

«Assumer ce qu'on écoute, c'est aussi un truc lié à l’âge, à l’affirmation de ses goûts. Plus tu vieillis, moins tu en as quelque chose à faire»

Quand tu as quatorze ans, tu dois être cool. Les réseaux sociaux font beaucoup. Autrefois, pour affirmer ce qu'ils écoutent, les gens portaient un t-shirt ou allaient à un concert.

Du coup, ce n'est pas grave d'écouter des trucs dont on a honte?
Bien sûr que non! Ecouter de la musique, ce n'est jamais grave. Si tu as honte, c'est par rapport aux goûts des autres. Il faut être capable d'assumer.

Justement, on fait comment pour garder la tête haute quand nos potes tombent sur une playlist gênante que l'on n'assume pas du tout?
Dans ce cas, il faut juste dire: «Ce titre est génial, et je vais te prouver pourquoi». Ou encore renvoyer la balle et demander: «Au fond, pourquoi tu détestes? Pourquoi tu penses que ta techno minimale berlinoise vaut mieux que ce que j'aime?».

Le top de Frank Matter cette année?
Silk Sonic de Bruno Mars et Anderson .Paak, The War on Drungs de Tylor the Creator, et finalement, la dernière mitxape de Westside Gun.
GIF animéJouer au GIF

Bon, ben c'est bien tout ça!

C'est décidé, à partir de maintenant, j'assume mes goûts musicaux. Mais que personne ne vienne râler si j'écoute des chants corses de Patrick Fiori à plein tube.

Pour continuer sur les must de fin d'années: nos Bouffistas au marché de Noël de Lausanne

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Le Sahara est sous la neige! Ces images sont impressionnantes
Au nord-ouest de l'Algérie, une légère couche de neige recouvre actuellement les dunes du Sahara. C'est la quatrième fois que ce phénomène rare survient en 42 ans.

Quand les symboles du chaud et du froid ne font plus qu'un, cela donne ça. Mercredi 19 janvier, la BBC a signalé un événement météorologique des plus rares survenu au nord-ouest de l'Algérie. A Aïn Sefra, aux portes du désert du Sahara, une poussière de givre s'est déposée sur le sable. Habituellement, cette région est sèche et brûlante.

L’article