DE | FR

Levées d'alertes au tsunami à travers le Pacifique

Bild

Vue aérienne sur l'une des îles de l'archipel des Vanuatu. Wikimedia commons

Les autorités locales ont décidé la levée de l'alerte au tsunami, qui avait contraint l'évacuation des populations suite à un séisme. La vague la plus haute, d'un mètre, a touché la Nouvelle-Calédonie, sans faire de dégâts.



Les alertes au tsunami à travers le Pacifiques étaient levées les unes après les autres vendredi. Des dizaines de milliers d'habitants des zones côtières de Nouvelle-Calédonie, de Nouvelle-Zélande, du Vanuatu et d'autres îles avaient été évacué vers les hauteurs et l'intérieur des terres.

Un séisme de magnitude 8,1 est survenu à proximité des Kermadec, des îles inhabitées du Pacifique qui font partie de la Nouvelle-Zélande. Ce tremblement de terre, qui a frappé à 08h28 heure locale (20h28 jeudi en Suisse), avait été précédé de secousses de 7,4 et 6,9 dans la même région et déclenché une série d'alertes au tsunami.

Le ministre français des Outre-mer Sébastien Lecornu, annonçait la levée de l'alerte.

10 ans après Christchurch

Le Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWC), situé à Hawaï, avait averti que des vagues pouvant atteindre jusqu'à trois mètres de haut pouvaient toucher la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu.

En Nouvelle-Calédonie, les sirènes ont alors hurlé à travers le territoire tandis que la Sécurité civile faisait état d'une «réelle menace» et appelait les habitants à s'éloigner au plus vite de la mer.

La Nouvelle-Zélande, pays coutumier des activités sismiques et volcaniques, vient de marquer le 10e anniversaire du tremblement de terre d'une magnitude de 6.3 de Christchurch, dans lequel 185 personnes avaient péri. (ats/blg/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

«Nous ne pouvons pas faire table rase du passé!»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Evacuation en Nouvelle-Zélande et alerte au tsunami dans le Pacifique

Un tremblement de terre a secoué les Kermadec, un territoire Néozélandais pas habité. Cette secousse a provoqué un tsunami qui menacerait de nombreuses îles.

Une alerte au tsunami dans toute la région du Pacifique a été émise, vendredi, après un séisme de magnitude 8,1 à proximité des Kermadec. Ces îles inhabitées du Pacifique font partie de la Nouvelle-Zélande.

Les services d'urgence néo-zélandais ont ordonné l'évacuation de zones côtières sur de longues portions de la partie septentrionale de la Nouvelle-Zélande (l'île du Nord):

Le séisme n'a, semble-t-il pas, fait de victimes. Il s'est produit à un millier de kilomètres de là, selon …

Lire l’article
Link zum Artikel