DE | FR

Londres veut augmenter son arsenal nucléaire, une première en 30 ans

En annonçant vouloir porter le nombre maximal d'ogives atomiques de 180 à 260, Boris Johnson met fin au désarmement progressif en cours depuis la fin de la guerre froide.
16.03.2021, 07:2616.03.2021, 15:28

Pour la première fois depuis la fin de la guerre froide, le Royaume-Uni va étoffer son arsenal atomique. Concrètement, le pays veut augmenter de 180 à 260 le nombre maximal d'ogives nucléaire qu'il peut stocker. Cela correspond à une hausse d'environ 45%.

Annoncé par le premier ministre Boris Johnson, ce choix met fin au désarmement progressif en œuvre depuis il y a 30 ans et intervient au moment où Londres cherche à se repositionner, depuis le Brexit, comme une puissance incontournable sur la scène internationale, selon le concept de «Global Britain».

«Parce que les circonstances et les menaces changent avec le temps, nous devons maintenir un niveau minimum et crédible de dissuasion», a justifié le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, interrogé par la BBC:

«C'est la garantie ultime, la police d'assurance ultime contre les pires menaces d'Etats hostiles»
Dominic Raab

«Décision irresponsable»

La possibilité d'une augmentation de l'arsenal nucléaire britannique a fait bondir l'ICAN (Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires).

Selon Beatrice Fihn, la directrice de cette ONG, «la décision du Royaume-Uni d'augmenter son stock d'armes de destruction massive en plein milieu d'une pandémie est irresponsable, dangereuse et viole le droit international».

Le groupe Campaign for Nuclear Disarmament (CND) y voit «un premier pas vers une nouvelle course à l'armement nucléaire» et une «énorme provocation sur la scène mondiale».

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«Pourquoi êtes-vous ici?» Le discours d'un élu au sénat après la tuerie
«Nos enfants vivent dans la peur»: Chris Murphy a donné un discours vibrant devant le Sénat américain. Il a milité pour un contrôle accru des armes après la tuerie d'Uvalde.

Mardi, une fusillade a eu lieu dans une école de la petite ville d'Uvalde, dans l'Etat du Texas. Dix-neuf enfants et au moins un enseignant ont trouvé la mort. Le tireur, un jeune homme de 18 ans, a également perdu la vie.

L’article