DE | FR
America Etats-Unis masque George Washington un 1 dollar

Image: shutterstock

People

L'Amérique, dans tous ses Etats

Chaque semaine, on vous présente trois actualités du pays que tout le monde suit.



Je ne suis pas «born in the USA», mais ma vie a toujours été rythmée par la politique, la culture, la musique et le show-business américain. Parfois inspirant, parfois délirant, souvent déroutant, voire dégoûtant... ce pays me fascine. Tour d'horizon de ma semaine américaine.

Les cinq mousquetaires de la Maison-Blanche

Jen Psaki, Karine Jean-Pierre, Symone D. Sanders, Kate Bedingfield, et Pili Tobar. Leurs noms ne vous disent sûrement pas grand chose, mais elles sont le coeur du département de la communication de la Maison-Blanche, autour de Joe Biden. Le magazine Tatler les présente comme la «A-Team» (du nom de la célèbre série l'«Agence tous risques», populaire dans les années huitantes).

abspielen

Présentation en images de la prestigieuse équipe de communicantes de la Maison-Blanche. Vidéo: YouTube/MSNBC

Ce ne sont que des femmes qui dirigent, désormais, ce ô combien important département. Elles sont toutes diplômées de prestigieuses universités, malgré qu'elles soient issues de familles d'immigrés. Elles ont déjà travaillé au sein de l'administration américaine, notamment sous l'ère Obama, mais dans d'autres fonctions. Leur nouveau job? Redorer l'image, ainsi que la communication interne et externe de leur pays, après les dégâts créés par Donald Trump et ses acolytes.

Faire la fête avec Donald et Melania Trump

Encore lui, enfin, encore eux. Et, non, ceci n'est absolument pas un poisson d'avril. Pour votre anniversaire, votre mariage ou pour le départ à la retraite de l'un de vos parents, vous pourriez inviter le couple Trump à animer votre fiesta. C'est un service, inédit pour un ancien couple présidentiel américain, proposé sur le nouveau site internet de Donald Trump, 45office.com.

Donald Melania Trump

Image: Vanity Fair

Bien que le reste de son site soit étonnamment assez sobre, il y a un onglet dans lequel on peut remplir un formulaire assez complet, pour que les Trump assistent à votre événement. Complètement absurde, cette offre correspond pourtant exactement à la stratégie de toujours de Donald Trump: être au plus proche du peuple américain... sans arrière pensée, aucune.

En Californie, on peut se faire vacciner à la maison

Mon père a 72 ans et il n'est même pas encore sur la liste des personnes à vacciner dans le canton de Vaud. Dans d'autres cantons, il aurait déjà reçu sa première dose. Le système de santé américain est réputé pour être l'un des plus compliqués et chers au monde, surtout comparé au nôtre, ici en Suisse. Et pourtant, c'est chez eux et non chez nous que le nombre de vaccinations avance à toute vitesse.

Dans la vidéo ci-dessous, le Los Angeles Times est allé à la rencontre d'une équipe de pompiers situés à Glendale, en Californie. Tous formés à administrer le vaccin, le personnel soignant de cette «petite ville» de 200 000 habitants a réussi à s'organiser, afin de pouvoir vacciner certaines personnes à la santé ultra fragile, en allant chez eux:

abspielen

Des pompiers californiens vaccinent les plus démunis, à domicile. Vidéo: YouTube/Los Angeles Times

Le corner américain de la semaine dernière:

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le corner américain

Made in USA: Une app' de rencontre se met aux fourneaux pour vos rendez-vous

What's on America? Voici les 3 news qui m'ont fait vibrer cette semaine: Un restau' à l'ambiance Tinder, des nouvelles de l'affaire Epstein et l'avenir des concerts sur Zoom.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Bumble est une application de «dating» américaine, où seules les femmes ont le droit de faire le premier pas. Valorisée à plus de 50 millions de dollars, sa fondatrice est une des rares femmes, dans la Silicon Valley, à diriger une si grande société. L'app a été lancée par Whitney Wolfe Herd, 31 ans, en 2014, après avoir quitté son poste de présidente du marketing du réseau rival... Tinder. Elle a vu juste. Et il est temps pour elle d'étendre …

Lire l’article
Link zum Artikel