DE | FR
Présidentielle 2022

Pourquoi le président Macron s'est fait taper sur les doigts

Emmanuel Macron a été remis à l'ordre. Pourquoi? Un savant mélange des genres. Sur Twitter, le patron des Français alterne communication de chef d'Etat et marketing de campagne pour sa réélection. Nettoyage de printemps.
11.03.2022, 13:4311.03.2022, 17:13
Suivez-moi

Les photos de brunch sur Instagram et les grandes opinions sur la guerre en Ukraine ou le Covid sur Facebook? L'inverse? C'est déjà pas fastoche de jongler avec agilité sur ses différents réseaux sociaux quand on s'appelle Kevin et qu'on est employé de commerce. Alors quand on est Emmanuel Macron et qu'on cumule les costumes de président de la République, de chef de guerre et de candidat à sa réélection, le niveau de souplesse est stratosphérique. Trop? C'est en tout cas l'avis des autorités électorales qui lui ont demandé d'entamer un immense nettoyage de printemps.

Plus officiellement:

«La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle a été saisie des conditions d’utilisation des comptes Twitter des candidats et de leurs soutiens, notamment lorsqu’ils sont titulaires de fonctions publiques»

En vrai, même si ce message concerne la totalité des candidats, c'est Macron qui portait l'injonction sur ses épaules. Depuis qu'il a officiellement intégré ses messages de campagne, le compte Twitter du président (enfin... du candidat, enfin... du chef de guerre) n'avait plus seulement la gueule d'un compte de patron de pays. Voici les quatre détails qui ont fait frémir les autorités:

La lettre aux Français

Le 4 mars, la missive qu'il a adressée à ses chers compatriotes a tout déclenché. Une salve littéraire, également déposée sur son compte Twitter, qui officialisait sa candidature à la présidence de la République pour un second mandat.

La biographie

Depuis ce fameux 4 mars, sa biographie avait aussi été rafistolée. On pouvait y lire: «Président de la République française. Candidat à l'élection présidentielle pour un second mandat». Petit bonus comm', le lien vers le site officiel, Elysee.fr, avait même disparu, laissant sa place à son site de campagne avecvous.fr.

La photo de profil

Sans surprise, Emmanuel Macron le candidat avait immédiatement préféré sa photo officielle de campagne, que l'on retrouve également sur l'affiche, pour illustrer son compte Twitter tout frais.

La bannière

L'introduction, manuscrite, de sa lettre aux Français avait également élu domicile au sommet de son compte Twitter. (Même la virgule est restée.)

Et maintenant?

Vendredi, toute trace de propagande électorale avait disparu du compte Twitter officiel d'Emmanuel Macron.

  • Une nouvelle photo de profil;
  • Une bannière européenne;
  • Le site officiel Elysee.fr est de retour;
  • Vous préférez le candidat au président? Il a tout de même pensé à vous: «Pour suivre l'actualité de ma campagne, rendez-vous sur @avecvous».

Le plus important: tous les tweets qui évoquaient de près ou de loin la campagne présidentielle, photos, affiches ou encore la fameuse «lettre aux Français», ont été supprimés du compte.

Le Parisien précise de son côté que la demande de la CNCCEP n'a jamais fait mention des différents autres réseaux sociaux. Or, vendredi, la lettre aux Français avait également été supprimée de la page Facebook.

Guerre en Ukraine: un couple se marie en pleine guerre

Tous nos articles sur la présidentielle 2022:

Valérie Pécresse est-elle une féministe de droite?

Link zum Artikel

Eric Zemmour veut construire un mur anti-immigration «à la Trump»

Link zum Artikel

La jeunesse macronienne joue de l'érotisme pour sa précampgne

Link zum Artikel

Fabien Roussel, le candidat steak-frites qui redonne espoir en France

Link zum Artikel

«Face à Baba»: le cas Mélenchon a mis en lumière l'arnaque d'Hanouna

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le burkini est un «habit de propagande islamiste», selon Marine Le Pen
Suite à la suspension de l'autorisation du burkini dans les piscines de Grenoble, la droite et l'extrême droite veulent une loi d'«encadrement» pour interdire ce vêtement.

Droite et extrême droite françaises ont demandé à nouveau jeudi davantage d'«encadrement», via une loi, sur le port du burkini dans les piscines. Mercredi, la justice a suspendu l'autorisation à Grenoble du port du burkini dans les piscines municipales.

L’article