DE | FR
Présidentielle 2022

«Olive», «tortue», «lait fraise»... les noms de code secrets de l'élection

Depuis quelques heures, les réseaux sociaux abondent de messages énigmatiques, si ce n'est carrément incompréhensibles. Entre l'appel à boire du «lait fraise», à manger du «cordon-bleu» ou à l'invasion des «oliviers», il y a de quoi se sentir désarçonné. Pas de panique, voici quelques clés de compréhension pour vous y retrouver.
10.04.2022, 17:0211.04.2022, 14:42
Suivez-moi

Depuis le samedi 9 avril minuit, candidats, équipes de campagne, médias mais aussi Monsieur-et-Madame-tout-le-monde, sont tenus au silence radio sur l'élection en cours. La veille et le jour du premier tour, toute communication électorale est en effet rigoureusement prohibée par la loi, afin de ne pas influencer le vote des électeurs. Les contrevenants sont susceptibles d'être signalés à la justice et d'écoper d'une amende salée.

Toutefois, sur les réseaux sociaux, quelques citoyens désireux de soutenir leur candidat jusqu'à la dernière minute, ont trouvé un moyen de contourner cette interdiction, en communiquant au moyen de «codes secrets». C'est particulièrement le cas sur Twitter, via le hashtag #RadioLondres.

Pourquoi donc #RadioLondres?
Le hashtag a fait son apparition dès l'élection 2012, avant de réapparaître en 2017. Pour rappel, Radio Londres désigne à l'origine les programmes en langue française diffusés sur la BBC pendant la Seconde guerre mondiale. Radio Londres est devenue une véritable arme de guerre: les nombreux messages codés transmis par ces programmes ont largement aidé l'organisation de la résistance française.

Alors si, vous aussi, vous avez brusquement l'impression de passer complètement à côté des échanges volontairement poétiques des internautes, voici quelques noms de code en circulation pour éclairer vos lanternes:

Olive

Les références aux olives et aux oliviers désignent indirectement Eric Zemmour. En langue bérbère, «Zemmour» signifie en effet «olive».

Lait fraise

Moins évident, l'appel à choisir le «lait fraise». Petit clin d'oeil à Jean-Luc Mélenchon. Le candidat des Insoumis serait en effet très friand de cette boisson, comme il l'a révélé en septembre dernier avant un débat avec Zemmour.

Tortue

Autre surnom inattendu pour Jean-Luc Mélenchon: la tortue, son animal totem. Il s'est lui-même qualifié de «tortue sagace» sur les réseaux sociaux en février dernier, en référence à la lente mais confortable montée dans les sondages, pour se positionner en troisième position.

La salade

Et de quoi se nourrissent les tortues? De salade, bien sûr. Autre surnom de Jean-Luc Mélenchon. Lequel, d'ailleurs, adore la salade de quinoa. Si si.

Cordon-bleu

On n'en finit décidément pas avec les références culinaires: mais n'est pas salade de quinoa qui veut. Emmanuel Macron s'est mué, pour sa part, en cordon-bleu. En 2017, il a en effet confessé sa passion, dans une séquence de documentaire devenue culte, pour ce mets de cantine scolaire.

Macaron

Et quand il n'est pas salé, le président-candidat Macron se voit subtilement détourné en douceur par les internautes. Et comme pour les vrais «macarons», il y a ceux qui adorent... et ceux qui détestent.

Douglas

Vous vous souvenez peut-être de Douglas, le chien encarté malgré lui et qui avait pu voter pour Valérie Pécresse? En tout cas, celui-ci avait bien fait rire les internautes, qui ont continué sur cette lancée en utilisant le nom de l'animal pour évoquer la candidate Les Républicains.

Géant vert

Quant au surnom de géant vert, il s'agit évidemment d'une allégorie pour désigner Yannick Jadot, le candidat écologiste.

Zizi

Le hashtag #RadioLondres ruisselle de tweets évoquant la lettre Z, parmi lesquels: zèbre, zoo, zigzag, zolivier (hmhm), ou encore... Zizi. Une lettre évidemment associée au candidat Eric Zemmour.

Le chat

Outre les métaphores gastronomiques, les électeurs sont aussi de grands adeptes des animaux. Après le zèbre ou le célèbre Douglas, voici que c'est à un chat de faire son apparition dans les tweets... Il s'agit là d'une manière détournée de parler de Marine Le Pen, qui ne cache pas son amour immodéré pour les félidés.

Le lièvre

On continue avec les animaux. Quand il ne prend pas la forme d'un cordon-bleu ou d'un macaron, Emmanuel Macron se mue en lièvre. Une référence, évidemment, à la célèbre fable de la Fontaine - et pas nécessairement au civet, mais on ne sait jamais.

Le poudré

Outre le lièvre, Emmnauel Macron s'est vu transformé en «marquis poudré». Une référence à un tacle de l'ancien ministre Laurent Fabius, du temps où le président français était ministre de l'Economie.

Vous avez repéré d'autres références mystérieuses et vous cherchez à en comprendre le sens? N'hésitez pas à les signaler en commentaire, nous nous ferons un plaisir de les décrypter.👇

Jean Lassalle pète un plomb et insulte un journaliste

Présidentielle: tout savoir sur le premier tour!

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Va te faire foutre Hanouna»: Jawad dans TPMP, ça ne passe pas
C'est une histoire courte. «Touche pas à mon poste» annonce sur Twitter la venue de Jawad Bendaoud lundi soir en direct. Quelques minutes plus tard, sa présence est annulée. Entre les deux? L'émoi et le dégoût. Récit éclair.

C'est l'histoire d'un «logeur» délogé à la vitesse de la lumière. Jawad Bendaoud, autoproclamé «logeur de djihadistes» et célèbre (puis condamné) pour avoir loué un squat pour 150 euros la nuit à deux terroristes durant les attentats du 13 novembre 2015, aurait dû s'exprimer pour la première fois chez Cyril Hanouna. Lundi soir. En direct. Mais l'annonce publiée par Touche pas à mon poste (TPMP) sur Twitter a suscité un tel émoi que, quelques minutes plus tard, sa venue a été purement et simplement annulée.

L’article