DE | FR

Facebook lance des lunettes de soleil connectées, faut-il s'inquiéter?

Lunettes soleil Mark Zuckerberg connecté virtuel Facebook Ray-Ban

Le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, portant une paire de lunettes connectées. Image: twitter

La société fondée par Mark Zuckerberg continue à avancer dans sa stratégie de développement de produits combinant le réel et le virtuel.



Facebook et la marque Ray-Ban ont lancé jeudi une paire de lunettes connectées. Le lancement représente pour le réseau social le moyen d'avancer à petits pas vers un futur où la technologie servira d'interface entre le réel et un univers parallèle baptisé «metaverse».

Les «Ray-Ban Stories» ressemblent à des lunettes de soleil banales, mais elles sont équipées de capteurs qui permettent de prendre des photos et vidéos, sur bouton ou commande vocale, et peuvent se connecter à Facebook via une application.

Une publication «tech» a testé les lunettes, leur opinion en images:

abspielen

(en anglais) Vidéo: YouTube/The Verge

Pas de système de réalité augmentée

En revanche, elles ne comportent pas de système de réalité augmentée, qui permettrait de surimposer des images ou du texte sur l'environnement qui entourent l'utilisateur, comme des informations sur les personnes ou des signaux de navigation.

Facebook espère cependant familiariser un nombre croissant de personnes avec ce genre d'accessoires connectés, au coeur de sa stratégie sur le long terme de devenir un acteur essentiel du «metaverse» ou «méta-univers» où se fondent le réel et le virtuel, une vision de science-fiction déjà présente dans des jeux vidéo.

Le metaverse représente le successeur de l'internet mobile et l'avenir du réseau social, selon son fondateur Mark Zuckerberg. Les lunettes à réalité augmentée et les casques de réalité virtuelle sont censés permettre de s'y immerger, à terme.

Un produit déjà testé, sans succès

En 2013, les Google Glass et leurs caméras intégrées ont suscité un retour de bâton sur les questions de confidentialité des données, et forcé le géant des technologies à réorienter son produit vers des usages professionnels, loin du grand public. L'app SnapChat a aussi des lunettes capables de filmer, mais elles n'ont pas connu de grand succès. Le dernier modèle a été conçu pour les créateurs de contenus uniquement.

Comment ça fonctionne

Les Ray-Ban Stories vont être commercialisées à partir de 300 dollars (soit 275 francs) aux Etats-Unis, en Australie, au Canada et dans trois pays européens:

«Il faut que l'utilisateur se sente complètement en contrôle. Et il faut aussi que les personnes tout autour soient à l'aise avec le fait que ce sont des lunettes connectées et qu'ils sachent quand un enregistrement est en cours».

Hind Hobeika, directeur produit au sein de la division Facebook Reality Labs

Aucune donnée ne sera récoltée à des fins publicitaires, a par ailleurs promis Hind Hobeika. (ats/jch)

En attendant les lunettes connectées: Copin comme cochon: Les champignons

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Les talibans gagnent du terrain dans le Panchir, dernier foyer de résistance

Le mouvement islamiste lance une série d'offensives dans le Panchir, petite vallée de résistance anti-talibane. Selon Washington, les conditions d'une guerre civile pourraient bientôt être réunies.

Les talibans ont affirmé dimanche avoir repris du terrain dans la vallée du Panchir, dernier gros foyer de résistance armée aux nouveaux maîtres de l'Afghanistan.

Depuis le 30 août et le départ des dernières troupes américaines du pays, les forces du mouvement islamiste ont lancé une série d'offensives contre cette vallée enclavée et difficile d'accès, située à 80 km au nord de Kaboul.

Bastion antitaliban de longue date, la zone, que le légendaire commandant Ahmed Shah Massoud a contribué à …

Lire l’article
Link zum Artikel