DE | FR
Les pâtes souffrent aussi du réchauffement climatique.

Dans ce contexte, comme en 2007, il est possible de voir des fabricants de pâtes en Europe cesser leur approvisionnement Image: shutterstock

Les pâtes souffrent aussi du réchauffement climatique

Fabricants et chercheurs sont inquiets. Les dérèglements météorologiques extrêmes vont provoquer une pénurie mondiale de pâtes. Les conséquences pour le portefeuille et le secteur de l'emploi ont déjà commencé et vont s'amplifier.



R.I.P. les coquillettes et autres fusili qui réjouissaient tant les estomacs que les petits budgets. Dans un communiqué publié il y a quelques jours, le syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires (Sifpaf) et le Comité français de la semoulerie industrielle (CFSI) ont alerté sur la mise en danger du marché des pâtes.

La faute notamment à la sécheresse inhabituelle qui a anéanti le Canada, premier pays producteur de blé, ces derniers mois, ainsi qu'aux pluies extrêmes s'étant abattues sur une majeure partie de l'Europe.

«Nous devons faire face à une pénurie de blé dur au niveau mondial et à une flambée des prix. On estime qu’il va manquer à peu près 2 millions de tonnes»

François Rouilly, directeur général de Panzani bfm tv

Pour les deux organismes, une telle situation se répercute de façon négative sur la récolte de l'ingrédient star des pâtes: le blé dur, très sensible à l'humidité et aux sécheresses précoces. Cet été, elle a été trois fois moins importante que la moyenne des cinq dernières années.

Quantité et qualité impactées

Selon Stéphane de Cara, directeur de recherche à l'Inrae pour Le Parisien: «les changements climatiques contribuent à augmenter la probabilité que de tels événements se produisent davantage»

Ce constat, Song Feng l'affirme également dans une étude publiée en 2019 repéré par le média Futura. Selon le chercheur, l'augmentation de la fréquence et de l'étendue des phénomènes météorologiques extrêmes pourrait entraîner «un choc de production sans précédent».

Plus que la quantité, la qualité du blé dur pourrait également être dégradée, comme le rappelle Christine Petit, secrétaire générale du Sifpaf. Dans le communiqué, elle mentionne notamment des infections à de mauvaises bactéries ainsi qu'une diminution du taux protéique ou d'amidon, rendant la production de pâtes impossible, et faisant ainsi frémir les fabricants qui craignent pour la préservation de leur emploi.

Disparition d'emplois

Le fait que les dérèglements climatiques pèsent sur la profession est un autre argument d'alerte cité dans le communiqué.

«Dans ce contexte, comme en 2007, il est possible de voir des fabricants de pâtes en Europe cesser leur approvisionnement»

Sifpaf et CFSI communiqué

Raison pour laquelle le Sifpaf et le CFSI en appellent aux Pouvoirs Publics afin de mettre en place un plan d’urgence pour lui permettre d’assurer son approvisionnement en blé français. Notamment afin d'éviter le risque que des fabricants de pâtes décident de remplacer le blé dur par du blé tendre. Ce dernier, de qualité inférieure, couvre actuellement près de 30% du blé mondial. (mndl)

Qui dit pâtes au travail, dit tupperwares dégueulasses. La preuve!

Vidéo: watson

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

15 images qui montrent à quel point la Suisse est sous pression

Des intempéries sans précédent ravagent la Suisse. Dans de nombreux endroits, les cours d'eau menacent de déborder. Petit florilège en images.

A Lucerne, les pompiers de la ville ont sécurisé mardi la Bahnhofstrasse le long de la Reuss avec des tuyaux de protection.

Le niveau d'eau du lac des Quatre-Cantons a monté lui de manière inquiétante. Ce matin à 7h30, il était à 434,70 mètres au-dessus du niveau de la mer - soit un mètre au-dessus du niveau normal.

Dans le canton voisin d'Obwald, le lac des Quatre-Cantons a déjà débordé.

On le voit ici sur la promenade à Alpnach-Stad 👇

La Reuss, qui traverse également le canton d'Uri, a …

Lire l’article
Link zum Artikel