DE | FR

Le Président argentin et ses amis «VIP» vaccinés avant tout le monde

Argentine Président vaccin Covid-19 tapis rouge vip

Suite au scandale, le président argentin a réclamé la démission du ministre de la santé. Image: ats

Des personnalités du monde politique argentin se sont fait vacciner en priorité, déclenchant un scandale national.



Treize plaintes ont été déposées auprès du ministère de la santé argentin, suite aux aveux d'un journaliste. Ce dernier a déclaré qu'en raison de son amitié avec le ministre de la santé, il avait pu se faire vacciner sans être une personne prioritaire. Il n'était de loin pas le seul: de nombreux ministres, y compris l'ambassadeur du Brésil en Argentine, ont en bénéficié, certains même en famille.

Ses propos ont provoqué une vague de réactions et l'apparition sur les réseaux sociaux du hashtag #vacunasvip (#vaccinsvip). Face à la colère du peuple argentin, le ministère de la santé a présenté ses excuses et publié une liste des 70 personnes «VIP» ayant reçu le vaccin en priorité.

L'Argentine compte 44 millions d'habitants et deux millions de cas de Covid-19, pour 51000 décès. Jusqu'à présent, le pays a reçu 1,7 millions de doses du vaccin et en attend encore 1 million dans les prochains jours. (ats/afp)

Plus d'articles d'«Actu»

L'UDC et le PLR se clashent sur Twitter au sujet des restrictions

Link zum Artikel

Des centaines d'opposants aux mesures sanitaires ont manifesté à Altdorf

Link zum Artikel

La recherche néglige la santé des femmes

Link zum Artikel

Ça y est, l'hélico de la Nasa devrait voler sur Mars ce lundi

Link zum Artikel

Trump is back, enfin presque

Privé de réseaux sociaux depuis le mois de janvier, l'ancien président américain devrait lancer sa propre plateforme internet, d'ici trois mois.

C'est un conseiller de l'ancien locataire de la Maison Blanche, qui a fait l'annonce fracassante sur la chaîne américaine Fox News:

«Il va apporter des dizaines de millions d'abonnés à cette nouvelle plateforme», a-t-il encore ajouté. Le compte Twitter du milliardaire américain comptait 88 millions d'abonnés, avant que le réseau social à l'oiseau bleu ne décide de supprimer son profil, suite à l'assaut du Capitole, en janvier dernier.

L'ex-président a aussi été banni de manière temporaire ou …

Lire l’article
Link zum Artikel