DE | FR

Navalny pourrait avoir un arrêt cardiaque «d'une minute à l'autre»

Image: EPA
Des médecins proches de l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, malade et en grève de la faim, ont exigé samedi d'être autorisés à le voir immédiatement.
17.04.2021, 16:42

Le principal détracteur du Kremlin a arrêté de s'alimenter le 31 mars pour protester contre ses mauvaises conditions de détention, accusant l'administration pénitentiaire de lui refuser l'accès à un médecin et des médicaments alors qu'il souffre d'une double hernie discale selon ses avocats.

Le médecin personnel de l'opposant de 44 ans, Anastassia Vassilieva, et trois autres docteurs dont un cardiologue ont demandé un accès immédiat à M. Navalny, selon une lettre adressée aux services pénitentiaires russes et publiée samedi sur le compte Twitter de Mme Vassilieva. Ils affirment qu'il peut avoir un arrêt cardiaque «d'une minute à l'autre».

Le porte-parole de l'opposant, Kira Iarmych, a pour sa part cité sur Twitter le médecin Alexandre Poloupane, qui avait déjà soigné M. Navalny, disant que «c'est une indication totale d'hospitalisation. Si le traitement ne débute pas, il mourra dans les prochains jours».

Plus de 70 personnalités dont Jude Law, Vanessa Redgrave et Benedict Cumberbatch ont appelé dans une tribune publiée vendredi soir dans le journal français Le Monde à fournir à Alexeï Navalny les soins nécessaires. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
La Cour suprême américaine étend la place de la religion à l'école
La plus haute juridiction américaine valide les prières contestées d'un entraîneur dans une école. Trois jours après avoir enterré le droit à l'avortement, la cour prend une nouvelle décision conservatrice.

La très conservatrice Cour suprême des Etats-Unis a encore étendu, lundi, la place de la religion dans les écoles publiques. Elle a invalidé le licenciement d'un entraîneur de football américain qui priait sur les terrains.

L’article