DE | FR

Conflit Ukraine-Russie: 3 scénarios militaires les plus probables

127 000 soldats russes se trouvent près de la frontière avec l'Ukraine. Pas assez pour l'envahir, estiment les experts.
127 000 soldats russes se trouvent près de la frontière avec l'Ukraine. Pas assez pour l'envahir, estiment les experts.Image: sda
Des experts militaires estiment que Moscou n'est actuellement pas en mesure de mener une large opération en Ukraine. Des actions ciblées, comme des attaques informatiques ou des frappes, seraient par contre très probables. Explications.
26.01.2022, 21:0527.01.2022, 08:34

Dans ce conflit diplomatique, une invasion à grande échelle semble peu probable, mais la Russie pourrait mener plusieurs types d'attaques ciblées contre l'Ukraine. Voici en substance les conclusions d'une analyse réalisée par un think tank basé à Kiev et dont fait partie Andriy Zagorodnyuk, ancien ministre de la défense ukrainien. En voici les principaux arguments.

Trop peu de soldats

Bien que les craintes d'une invasion russe de l'Ukraine ne faiblissent pas, les experts ukrainiens estiment ce scénario peu probable. Et pour cause. Moscou a beau amasser des dizaines de milliers de soldats à la frontière, pour l'instant, ces troupes ne suffisent pas pour mener une offensive à large échelle.

Une telle opération nécessiterait de plusieurs centaines de milliers d'hommes, et non seulement à la frontière avec l'Ukraine, mais aussi sur le territoire russe derrière la ligne de front. Pour l'instant, Moscou ne peut compter «que» sur 127 000 soldats. Poutine pourrait facilement grossir leur effectif, notent les experts, mais cela prendrait du temps.

Une situation intenable

Si la Russie ne semble donc pas sur le point de déclencher une offensive tout de suite, elle ne le fera pas non plus dans les prochains mois, estiment les experts ukrainiens.

  • Le déroulement d'une telle opération serait impossible à prévoir, et lorsqu'elle sera mise en œuvre, elle atteindra rapidement un point incontrôlable.
  • L'isolement international et les sanctions entraînées par une offensive seraient politiquement suicidaires pour le Kremlin.
Selon les experts, l'expérience au combat de nombreux Ukrainiens dépasse largement celle des troupes russes.
Selon les experts, l'expérience au combat de nombreux Ukrainiens dépasse largement celle des troupes russes.Image: sda

«Plusieurs scénarios probables»

Cela ne veut pas dire que tout danger est écarté. La menace russe est bien réelle pour les experts ukrainiens, qui formulent les hypothèses suivantes:

  • Une invasion hybride impliquant des cyberattaques, des campagnes de désinformation et des opérations psychologiques telles que des alertes à la bombe dans des lieux publics.
  • Des attaques contre des infrastructures essentielles (communications, aéroports, internet) pour déstabiliser et démoraliser la population.
  • Une escalade armée dans l'est du pays, provoquée par une opération «sous fausse bannière», fournissant aux troupes russes un prétexte pour pénétrer dans le pays.
  • Un blocus des routes maritimes, qui entraverait l'activité économique du pays.
  • Des frappes aériennes sur des infrastructures militaires ou critiques, pour préparer une invasion terrestre limitée, provoquer une réponse des forces armées ukrainiennes, ou créer la panique au sein de la population.

Les experts jugent tous ces scénarios comme étant probables, voire très probables. Les prochains développements de la crise nous diront s'ils ont vu juste. (asi)

L'ekranoplan Lun est très populaire sur Instagram

1 / 10
L'ekranoplan Lun est très populaire sur Instagram
source: instagram
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur les tensions entre Russie et Ukraine

L'armée ukrainienne a-t-elle une chance de résister à une attaque russe?

Link zum Artikel

La crise ukrainienne fait planer le spectre d'une guerre en Europe

Link zum Artikel

Ukraine: le G7 prêt à imposer des sanctions aux «conséquences massives»

Link zum Artikel

Des risques élevés de guerre en Europe, selon ce haut diplomate suisse

Link zum Artikel

En cas de guerre en Ukraine, voici les pénuries qui nous guettent en Suisse

Link zum Artikel

La Russie préparerait une opération pour justifier l'invasion de l'Ukraine

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les séparatistes prorusses annoncent s'être emparés d'une ville-clé
Tandis que les forces russes intensifient l'offensive dans le Donbass, les forces séparatistes prorusses viennent de revendiquer la prise de Lyman, une localité-clé.

L'annonce a été faite via Telegram, par l'état-major de l'autoproclamée «république» séparatiste prorusse de Donetsk: selon lui, les forces séparatistes ont «pris le contrôle complet» de Lyman avec «l'appui» des forces armées russes. Ni l'armée russe, ni l'armée ukrainienne, n'ont immédiatement commenté cette information, que l'AFP n'a pu vérifier de source indépendante.

L’article