DE | FR
Vidéo: watson

En Russie, ce rocker critique Poutine et le public réagit de façon étonnante

Le musicien de rock russe Youri Shevchuk s'est montré très dur avec Vladimir Poutine. Une ambiance antiguerre a aussi régné, le week-end dernier, lors d'un concert à Saint-Pétersbourg. La critique s'intensifie en Russie.
26.05.2022, 11:5127.05.2022, 08:40
Corsin Manser
Corsin Manser
Corsin Manser
Suivez-moi

Le bilan de la guerre pour la Russie est désastreux: plus de 29 000 soldats russes seraient déjà décédés dans la guerre, rapportent les Ukrainiens. L'économie russe s'affaiblit, les entreprises quittent le pays, la liberté de circulation est massivement limitée et l'Otan semble en voie de se renforcer. Parallèlement, l'offensive dans l'est de l'Ukraine ne voit pas de victoires flamboyantes, malgré l'intensification des combats.

Officiellement, le soutien à Vladimir Poutine est toujours important en Russie, il se situerait autour de 80%. Mais ces chiffres doivent être considérés avec prudence. Dans le pays, quiconque s'exprime de manière critique à l'égard de la guerre doit s'attendre à des amendes ou à des peines de prison.

Il y a, toutefois, des Russes qui ne soutiennent pas la guerre en Ukraine. Cela a été démontré, la semaine dernière, lors d'un concert du groupe de rock DDT dans la ville russe d'Ufa. Le leader Yuri Shevchuk n'a pas mâché ses mots face aux 8000 spectateurs et a critiqué Poutine de manière virulente. Il a déclaré:

«Et maintenant, les gens sont assassinés en Ukraine. Pour quelle raison?

Nos gars meurent là-bas. Et pour quoi faire?

Quels sont les objectifs, mes amis?

Pour quoi faire? Une fois de plus, les jeunes de Russie et d'Ukraine périssent.

Des personnes âgées, des femmes et des enfants meurent.

Pour quelque projet napoléonien d'un autre César de chez nous.

La patrie, mes amis, n'est pas le cul du président qui a besoin d'être constamment embrassé et réconforté.

La patrie, c'est la grand-mère mendiante à la gare qui essaie de vendre des pommes de terre. C'est ça, la patrie».

Le fait que Shevchuk s'exprime contre la guerre n'est pas tout à fait une surprise. Le musicien est, depuis longtemps, considéré comme un critique du gouvernement de Poutine. En avril, il aurait refusé de se produire dans la ville de Tyumen parce que le lieu de l'événement arborait un grand «Z», comme le rapporte le journal The Moscow Times, basé à Amsterdam. Cette lettre est considérée comme un symbole de soutien aux forces armées russes en Ukraine.

La réaction du public a été tout à fait surprenante. En effet, les spectateurs ont accueilli les paroles de Shevchuk par un tonnerre d'applaudissements.

Vidéo: watson

Le spectacle aura des conséquences

Pour le musicien, ce concert devrait avoir des conséquences: Radmir Usaew, un producteur, a déclaré sur Instagram qu'après le concert, les «forces de sécurité» ont parlé pendant une heure avec Shevchuk et lui ont fait signer un «protocole» qui a été envoyé à un tribunal. Il ne s'est toutefois pas laissé intimider. «Une fois de plus, Shevchuk a confirmé qu'il était un homme authentique puisqu'il n'a pas ressenti de peur ou de dépression après l'interrogatoire, mais seulement une légère fatigue après un concert live de trois heures».

Il ne s'est pas laissé abattre: Yuri Schevchuk, à droite sur la photo, après le concert.

Shevchuk est désormais accusé de «discréditer» l'armée russe. Si le musicien est reconnu coupable, il risque une amende pouvant aller jusqu'à 50 000 roubles (environ 800 dollars américains), écrit The Moscow Times. Depuis le début de la guerre, les autorités russes ont déjà porté 2000 accusations de ce type. Au moins 133 autres personnes risquent jusqu'à 15 ans de prison pour avoir diffusé des «fake news» sur l'armée.

«Fuck la guerre!», un autre concert contre Poutine

Il n'y a pas qu'à Ufa que des spectateurs de concerts ont exprimé leur mécontentement face à la guerre. Dans une vidéo postée sur Twitter par la politicienne d'opposition Lyubow Sobol, on peut voir une foule scander «Fuck la guerre!». Les chants anti-guerre ont eu lieu vendredi dernier lors d'un concert du groupe Kiss-Kiss à Saint-Pétersbourg.

Vidéo: watson

Les critiques se multiplient

Cela fait longtemps qu'il n'y a plus eu de grandes marches de protestation contre la guerre en Russie. De nombreux opposants ont fui le pays et la police a arrêté les manifestants à tour de bras. Pourtant, des civils résistent encore en réalisant des actions isolées. Par exemple le 9 mai, lorsque des marches commémoratives ont eu lieu le «jour de la victoire», quelques personnes se sont mêlées à la foule et ont fait entendre la voix de leurs ancêtres en faveur de la paix en brandissant des pancartes.

Dernièrement, les reportages russes sur la guerre sont devenus plus critiques. Après que des centaines de soldats ont probablement perdu la vie lors d'une traversée de rivière ratée, plusieurs blogueurs militaires ont éclaté en sanglots. Ils ont qualifié les généraux responsables de cette catastrophe d'«idiots» et ont exigé des changements de personnel.

Le chef militaire Igor Girkin, qui opère dans le Donbas, a accusé son propre ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, de «négligence criminelle». Il a qualifié l'offensive orientale d'«échec». Pendant ce temps, l'ancien colonel Mikhaïl Khodarjonok a fait grand bruit à la télévision en déclarant ouvertement que la situation pour la Russie «ne cesse de se dégrader».

La liste des Russes qui ne sont pas satisfaits de la guerre ou de son déroulement s'est encore allongée, lundi, d'un membre important. Le diplomate russe auprès de l'ONU à Genève, Boris Bondarev, a démissionné de son poste et laissé derrière lui une lettre de démission cinglante:

«Je n'ai jamais eu autant honte de mon pays»

Le diplomate a asséné: «La guerre d'agression déclenchée par Poutine contre l'Ukraine, et même contre l'ensemble du monde occidental, n'est pas seulement un crime contre le peuple ukrainien, mais peut-être aussi le crime le plus grave commis contre le peuple russe ...» Les spectateurs des concerts d'Ufa et de Saint-Pétersbourg devraient certainement approuver ses propos.

Le gouvernement ukrainien produit un spot avec un deepfake de Poutine

Et pour en savoir plus sur Vladimir Poutine...

Comment un fils d'ouvrier est devenu l'homme le plus puissant de Russie

Link zum Artikel

Comment la personnalité de l'année 2007 est devenue un «criminel de guerre»

Link zum Artikel

Que se passe-t-il dans la tête de Poutine?

Link zum Artikel

Qui est la maîtresse russe de Poutine, qu'on dit planquée en Suisse?

Link zum Artikel

Trois idées reçues sur Vladimir Poutine à démystifier

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elles tentent de prendre l'avion avec 100 animaux sauvages dans leurs valises
La Thaïlande est une véritable plaque tournante pour le trafic d'espèces sauvages. Ils sont généralement envoyés au Vietnam ou en Chine, où ils sont utilisés dans la médecine traditionnelle.

Deux Indiennes ont été arrêtées à l'aéroport international de Bangkok pour avoir tenté d'embarquer avec plus de 100 animaux vivants dans leurs valises, dans la nuit de dimanche à lundi. Elles devaient embarquer à destination de Chennai, en Inde.

L’article