DE | FR

L'Occident a un plan pour empêcher la Russie de causer une famine mondiale

Le blocus maritime imposé par la Russie en mer Noire empêche l'Ukraine de livrer ses céréales aux pays qui en sont dépendants. Pour éviter une crise alimentaire, l'Occident cherche des solutions pour ouvrir un passage.
27.05.2022, 21:3416.06.2022, 21:47
Suivez-moi

Le blocus organisé par la Russie en mer Noire pourrait causer une famine mondiale. Les bateaux militaires de Poutine, au large d'Odessa, empêchent l'Ukraine d'exporter ses céréales. Celles-ci sont pourtant capitales pour certains pays. A titre d'exemple, l'Erythrée, la Somalie, l'Egypte ou encore le Liban en sont si dépendants que la survie de leur approvisionnement en nourriture et donc de leur population en dépend.

C'est pourquoi les Occidentaux réfléchissent à la meilleure solution pour mettre un terme militairement à ce blocage, comme le pointe un récent article du Monde. Selon David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations unies, interrogé par le journal français, il faut que les ports ukrainiens deviennent à nouveau opérationnels dans les 60 prochains jours pour éviter une catastrophe alimentaire au niveau planétaire:

«Des millions de personnes dans le monde mourront parce que les ports sont bloqués»
David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations unies

Trois options sur la table

Une intervention militaire occidentale aurait pour objectif de sécuriser des corridors depuis Odessa pour que les marchandises puissent à nouveau être transportées. Mais différentes stratégies sont en discussion. Nous pouvons en lister trois grandes:

  1. Les Etats-Unis et certains de leurs alliés arment l’Ukraine pour qu’elle brise elle-même le blocus de la mer par les Russes. L’agence Reuters a révélé que Washington hésite entre livrer le missile américain Harpoon et le Naval Strike Missile (NSM) norvégien.
  2. Les Alliés lancent une opération militaire commune pour ouvrir des couloirs permettant le transport. Cette offensive navale internationale se déploierait «soit sous l’égide britannique, soit sous tutelle de l’OTAN», selon un diplomate ukrainien interrogé par Le Monde.
  3. Un transport terrestre sécurisé remplace l'opération marine, mais toujours sous forme de «couloir». Selon le média hexagonal, il s'agirait par exemple de passer par la voie de sortie à la frontière polonaise, ou alors de transition par la Biélorussie.

Toutes ces options comportent leurs défauts, tantôt techniques, tantôt politiques. Néanmoins, conclut Le Monde, «ces différentes pistes pourraient inciter Moscou à transiger», l'article mentionnant les épisodes récents qui se sont déroulés en mer Noire, peu glorieux pour le camp russe.

La guerre en Ukraine en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le supertank de Poutine

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

La Russie ne paye plus ses dettes, est-elle ruinée? Explications

Link zum Artikel

Ces stars réagissent à la révocation du droit à l'avortement par la Cour suprême

Link zum Artikel

De plus en plus de pédophiles achètent des viols d'enfants sur Internet

Link zum Artikel

Terrorisme islamiste et mercenaires russes: que se passe-t-il au Mali?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky ne viendra pas à Lugano +++ La Russie se retire de l'île aux Serpents
La Russie a attaqué, jeudi 24 février, l'Ukraine. Suivez les derniers développements de la crise ukrainienne.
L’article