DE | FR

Alerte sanitaire en Espagne après huit cas de variole du singe qui touche l'Europe

L'Espagne devient le troisième pays, après le Portugal et le Royaume-Uni, à déclarer des cas de variole du singe.
18.05.2022, 17:3520.05.2022, 08:41

Selon le média espagnol El Pais, au moins huit personnes sont fortement suspectées d'être porteuses de la maladie. Le ministère local de la Santé a lancé une alerte sanitaire mercredi.

Transmission par «contacts étroits»

La variole du singe est une infection causée par un virus présent dans certaines zones de la jungle en Afrique. Plusieurs mammifères, comme les singes ou les rongeurs, peuvent la transmettre à l'homme, nous apprend BFM TV. La maladie provoque des éruptions cutanées, de la fièvre ou encore des douleurs musculaires. Elle n'est, cependant, que très peu mortelle (entre 1 et 10%) sauf chez les jeunes enfants, nous explique l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Eruptions cutanées sur la main d'un enfant résultant de la variole du singe.
Eruptions cutanées sur la main d'un enfant résultant de la variole du singe.Image: elpais

«L’infection des cas initiaux résulte d’un contact direct avec du sang, des liquides biologiques ou des lésions cutanées ou muqueuses d’animaux infectés», nous apprend l'OMS. La transmission entre êtres humains résulte elle de contacts plutôt étroits notamment «avec des sécrétions infectées des voies respiratoires, des lésions cutanées d’un sujet infecté ou d’objets récemment contaminés par des liquides biologiques ou des matières provenant des lésions d’un patient».

En outre, le Royaume-Uni a également relevé que le virus circulait en priorité parmi les personnes qui entretiennent des relations homosexuelles.

Après l'Europe, l'Amérique du Nord

L'ampleur que prend cette épidémie inquiète les experts, même si la maladie reste plutôt rare en Europe. Le 7 mai dernier, le Royaume-Uni a signalé un cas de variole du singe chez un homme qui s'était rendu au Nigeria. Bien que les autorités sanitaires aient considéré «le risque de transmission au sein de la population générale très faible», deux nouveaux cas, «sans lien» avec le précédent, ont été signalés une semaine plus tard – faisant ainsi craindre une circulation incontrôlée du virus. Les soupçons ont été confirmés lundi, lorsque quatre autres infections ont été signalées.

Le Canada et les Etats-Unis ont à leur tour signalé avoir repéré la présence de la variole du singe, ou une infection similaire, sur leur territoire, rapporte Le Temps.

A Montréal, plus d'une dizaine de cas suspects étaient en cours d'examen mercredi.

Les huit cas, qui font actuellement l'objet d'une enquête à Madrid, ont été détectés dans un établissement de référence dans le diagnostic et le traitement des maladies sexuellement transmissibles. (sia)

Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk».

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

La Russie ne paye plus ses dettes, est-elle ruinée? Explications

Link zum Artikel

Ces stars réagissent à la révocation du droit à l'avortement par la Cour suprême

Link zum Artikel

De plus en plus de pédophiles achètent des viols d'enfants sur Internet

Link zum Artikel

Terrorisme islamiste et mercenaires russes: que se passe-t-il au Mali?

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La frappe sur un centre commercial a fait 16 morts +++ Nouvelle aide militaire française
La Russie a attaqué, jeudi 24 février, l'Ukraine. Suivez les derniers développements de la crise ukrainienne.
L’article