DE | FR

Warren Buffett démissionne de la fondation Bill et Melinda Gates

Warren Buffett, Bill Gates et Ludacris à un match de basket, en 2008.
Warren Buffett, Bill Gates et Ludacris à un match de basket, en 2008.
Le multi-milliardaire américain Warren Buffett a annoncé mercredi qu'il abandonnait toute fonction au sein de la fondation Bill et Melinda Gates
23.06.2021, 18:2824.06.2021, 14:52

L'homme d'affaires âgé de 90 ans explique dans un communiqué avoir été un «administrateur inactif» pendant des années dans cette organisation caritative et avoir déjà abandonné ce poste dans tous les autres conseils d'administration dont il avait été membre, sauf celui de son entreprise Berkshire Hathaway.

Il ne donne pas d'explication supplémentaire sur son départ, qui intervient quelques semaines après l'annonce du divorce de Bill et Melinda Gates.

Buffett, dont la fortune est estimée par le magazine Forbes à environ 104 milliards de dollars, prévoit en revanche de continuer à apporter des financements.

«Mes objectifs sont à 100% en phase avec ceux de la fondation et ma participation physique n'est en aucun cas nécessaire pour atteindre ces objectifs»
Warren Buffet

Créée en 2000, la fondation est devenue au fil des ans l'organisation caritative privée la plus puissante au monde, ayant financé divers projets pour un total de 53.8 milliards de dollars.

C'est qui déjà?
A la tête de Berkshire Hathaway, qui chapeaute une soixantaine d'entreprises allant de l'assureur Geico au fabricant de batteries Duracell, Warren Buffett avait indiqué en mai qu'il prévoyait de nommer Greg Abel comme son successeur quand il quitterait son poste. Mais il n'a pas indiqué quand cela interviendrait.

Bill Gates, l'ex-patron de Microsoft et ami proche de Buffett, a vu son image ternie par des révélations consécutives à son divorce après 27 ans de vie commune avec Melinda.

Ses liens avec le financier Jeffrey Epstein, inculpé d'abus sexuels sur des dizaines de mineures dans ses luxueuses résidences avant d'être retrouvé pendu dans sa cellule en août 2019, ont notamment été mis en avant. (ats/afp)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un convoi militaire russe aperçu près du réacteur nucléaire de Zaporijia
Alors que le monde s'inquiète d'une possible catastrophe nucléaire à Zaporijia, une vidéo semble montrer avec certitude que des camions militaires ont été parqués juste à côté du réacteur. Pas de quoi apaiser les esprits.

Les tensions autour de la centrale atomique de Zaporijia ne faiblissent pas. La plus grande installation nucléaire d'Europe, située dans le sud de l'Ukraine, a été bombardée à plusieurs reprises au cours des dernières semaines. De quoi pousser une bonne partie des dirigeants, de Zelensky à Erdogan en passant par le leader de l'Organisation des nations unies (ONU) Guterres et les autorités françaises, à évoquer le risque d'une catastrophe nucléaire. Le spectre de Tchernobyl n'est jamais très loin.

L’article