DE | FR
Le «No Nut Challenge» vous propose de vous priver d'un truc ce mois-ci... Un indice: contrairement à ce que son nom laisse supposer, il ne s'agit pas de noisettes.
Le «No Nut Challenge» vous propose de vous priver d'un truc ce mois-ci... Un indice: contrairement à ce que son nom laisse supposer, il ne s'agit pas de noisettes.image: shutterstock

#NoNutNovember: Le défi qui veut vous priver de sexe pendant un mois

Le «No Nut November» vient de commencer! Vous n'avez jamais entendu parler de ce drôle de challenge? On vous explique tout... Mais attention: Accros au sexe, vous risquez d'être déçus.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
01.11.2021, 11:5705.11.2021, 14:24
Suivez-moi

Vous connaissiez le «Dry January», ce défi qui invite les participants à s'abstenir d'alcool pendant le mois de janvier?

Le mois de novembre possède son pendant, nettement moins connu: Le «No Nut November» (en français: «Novembre sans noisettes»). Mais là, on ne vous parle pas de vous priver d'arachides...

Le but: Ne pas éjaculer ni avoir d'orgasme pendant 30 jours.

Quel rapport avec les noisettes?
Vous l'avez compris, le No Nut Challenge ne fait pas concrètement référence aux cacahuètes ou aux noix de cajou: En anglais, «nut» fait aussi référence au plaisir sexuel. En somme, une «petite gâterie» à la sauce anglophone!

Les règles du No Nut Challenge👇

  • Vous abstenir de relations sexuelles, dans toutes ses formes: Masturbation, coït, fellation, etc. Tout.
  • Vous pouvez regarder des films X, à condition de ne pas vous masturber.
  • Vous n'avez le droit qu'à un seul rêve érotique. Si vous dépassez le quota, vous êtes disqualifiés.
  • Vous n'avez droit qu'à un un seul essai. Si vous le ratez, vous êtes éliminé.
  • Si vous avez passé le mois avec un total de zéro «noisettes», vous êtes alors considéré comme un battant et directement qualifié pour le mois de décembre de «Destroy Dick» (explications ci-dessous).

Mais au fait, ça sert à quoi?

On peut quand même se demander à quoi bon vouloir souffrir. Les motifs évoqués sont nombreux. Sur le plan physique, l'abstention aurait de nombreux avantages:

  • Accroître le niveau d'énergie et booster les performances sportives.
  • Augmenter la testostérone.
  • Retrouver sa libido, renouer avec son corps.
  • Pimenter la vie sexuelle avec son ou sa partenaire, en jouant sur d'autres aspects (tendresse, préparation, fantasmes...).

S'abstenir serait carrément bon pour la santé, selon certains spécialistes: «C’est comme une petite cure de jeûne, une période de repos pour cet organe. Lorsqu’il reprendra ensuite, l’éjaculation ne sera que plus puissante», a expliqué l’urologue Patrick Constancis à 20 Minutes.

D'autres avancent des arguments plus intellectuels, voire moraux:

  • Faire place au manque et retrouver le désir.
  • Développer sa confiance en soi.
  • Prouver sa force de volonté.

Des arguments à prendre avec des pincettes toutefois, car la masturbation et l'éjaculation ont aussi leur lot de bénéfices tels que: réduction du stress, diminution du risque de cancer de la prostate, relaxation, amélioration du sommeil...

On serre les fesses (et on se serre les coudes)

Le défi est né sur les réseaux sociaux il y a une dizaine d'années, mais il connait un boom en 2017. Depuis, chaque novembre, les internautes relèvent le défi...

On se retrouve dans 30 jours!

Si vous trouvez le concept débile, passez novembre, laissez venir décembre... et son défi du «Destroy Dick». Explications ci-dessous. 👇

Le «Destroy Dick», mais c'est quoi au juste?
Ce challenge prend le contre-pied du No Nut November. Il propose de se masturber sur le mode «calendrier de l'Avent»: On commence le 1er décembre par une masturbation, deux le 2 décembre, et ainsi de suite jusqu'à ce se masturber 31 fois le 31 décembre. Le concept est devenu viral en 2017, après l'engouement pour le No Nut November de la même année.
knowyourmeme.com

Alors, prêts à relever le défi?

Et pour ceux qui n'ont pas l'intention de s'abstenir en novembre...

A propos de sujets cochons... voici 10 ans de conseillers fédéraux avec des gorets dans les bras.

1 / 12
10 ans de conseillers fédéraux avec des gorets dans les bras
source: keystone / gian ehrenzeller
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Et on poursuit sur les thèmes organismes, en parlant de... pâtes.

Plus d'articles sur le sexxxxxxxxxxe

Il semblerait que votre nez en dise long sur votre pénis

Link zum Artikel

Une éponge à sperme post-sexe fait jaser sur TikTok

Link zum Artikel

Sexe ou rhume des foins? Le quiz sur la saison des pollens

Link zum Artikel

Monsieur, votre pénis est énorme

Link zum Artikel
La chaîne M6 déclenche les passions avec un reportage sur l'islam radical
Diffusé dimanche soir par la chaîne M6, un reportage à Roubaix montre la pénétration de l'islam fondamentaliste chez une partie des musulmans de cette ville du Nord de la France. Réactions.

A chaque fois que le magazine de la chaîne M6 «Zone interdite» réalise un sujet sur l’islam, cela provoque un scandale. Le dernier numéro en date, dimanche 23 janvier, ne fait pas exception. Son intitulé: «Les dangers de l’islam radical». La première partie, la plus polémique, celle qui a donné lieu au plus grand nombre de réactions sur les réseaux sociaux dès hier soir, était une plongée dans les milieux fondamentalistes de Roubaix, dans le Nord de la France.

L’article