DE | FR
Joe Biden (à g.) et Xi Jinping doivent se parler lundi dans un contexte de tensions autour de Taïwan.
Joe Biden (à g.) et Xi Jinping doivent se parler lundi dans un contexte de tensions autour de Taïwan.

Hausse des tensions autour de Taïwan juste avant un rendez-vous important

Les Etats-Unis ont adressé samedi une mise en garde à la Chine concernant Taïwan, à quelques heures d'un sommet virtuel prévu lundi entre les présidents américain Joe Biden et chinois Xi Jinping.
14.11.2021, 09:4414.11.2021, 13:28

Le président américain Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping doivent s'entretenir, lundi soir, heure de Washington (tôt mardi à Pékin) par visioconférence. Au préalable, une conversation entre les responsables des Affaires étrangères des deux pays: Anthony Blinken et Wang Yi était destinée à préparer ce sommet. Mais le ton est un peu monté a propos de Taïwan.

L'échange en question 👇

  • Le secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken a «exprimé sa préoccupation concernant la pression militaire, diplomatique et économique continue de la République populaire de Chine contre Taïwan», selon un communiqué du département d'Etat.
    Le chef de la diplomatie américaine a «exhorté Pékin à engager un dialogue significatif» pour résoudre ses différends avec Taipei «pacifiquement et de manière conforme aux souhaits et aux intérêts du peuple sur Taïwan», selon le département d'Etat.
  • Le chinois Wang Yi, a, pour sa part, mis en garde les Etats-Unis contre toute action pouvant être interprétée comme un soutien à «l'indépendance de Taïwan», selon un résumé de l'échange publié par le gouvernement chinois.
    «Toute connivence ou soutien envers les forces pour 'l'indépendance de Taïwan' nuit à la paix dans le détroit de Taïwan et ne peut que faire boomerang», a averti le ministre chinois des Affaires étrangères.

Un rendez-vous sous haute tension autour de Taïwan

Le sommet Biden-Xi a lieu alors que les contentieux s'accumulent entre Washington et Pékin qui s'affichent chacun fermes sur leurs positions à propos des échanges commerciaux ou des droits humains.

Les tensions sont montées d'un cran, ces dernières semaines, au sujet de Taïwan, que Pékin considère comme une province rebelle qui doit revenir dans son giron.

  • La Chine a intensifié ces derniers mois son activité militaire à proximité de l'île.
  • Washington a réitéré son engagement d'aider Taipei à construire et à renforcer sa défense.

Le sommet de lundi «constitue une opportunité pour les deux dirigeants de discuter comment gérer de façon responsable la compétition entre les Etats-Unis et la République populaire de Chine, tout en travaillant ensemble dans les domaines où les intérêts s'alignent», a, toutefois, estimé le département d'Etat américain. (jah/ats)

Aucun rapport, mais c'est fou comme truc...

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
«Gastro ou pas, c'est 3 couches par jour»: scandale dans des EMS en France
Stupeur en France suite à des révélations faisant état de maltraitance dans des EMS gérés par le «leader mondial» du secteur de la dépendance.

Le livre est en vente à partir d’aujourd’hui, mais il fait déjà scandale en France. Son titre: «Les fossoyeurs» (éditions Fayard). Son thème: la maltraitance dans les EMS (en France, les Ehpad: Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). L’auteur et journaliste indépendant Victor Castanet est depuis deux jours invité sur tous les plateaux-télés. Ses révélations sont accablantes. Elles mettent en cause le groupe de maisons de retraite et de cliniques privées Orpea, qui se présente comme le «leader mondial» du secteur de la dépendance.

L’article