DE | FR

Plus d'un million de réfugiés ont fui l'Ukraine: voici où ils se trouvent

La question des réfugiés fuyant la guerre en Ukraine s'est rapidement imposée dans l'agenda politique de plusieurs pays.
La question des réfugiés fuyant la guerre en Ukraine s'est rapidement imposée dans l'agenda politique de plusieurs pays.Image: Keystone
Dans les heures qui ont suivi le début de l'invasion russe de l'Ukraine, des milliers de personnes ont pris la fuite. Huit jours plus tard, leur quantité dépasse le million, selon les chiffres de l'ONU.
04.03.2022, 20:0510.03.2022, 16:32
Suivez-moi

En à peine huit jours de conflit, plus d'un million d'Ukrainiens et Ukrainiennes ont quitté le pays pour fuir les violents combats opposant les forces de Kiev et Moscou. Vendredi après-midi, les Nations unies en recensaient exactement 1 209 976, sur une population de plus de 37 millions d'habitants.

La question des réfugiés s'est rapidement imposée dans l'agenda politique de plusieurs pays. La Suisse a décidé par exemple de leur accorder un statut de protection spéciale, qui n’a encore jamais été utilisé jusqu’à présent.

Mais avant de comprendre comment accueillir les personnes en fuite, il faut qu'elles arrivent à nos frontières. Pour l'instant, la plupart d'entre elles se trouvent, assez logiquement, dans les pays limitrophes de l'Ukraine. Il s'agit notamment de la Pologne, la Hongrie, la Moldavie, la Slovaquie et la Roumanie.

Comme le montre la carte ci-dessus, leur répartition n'est pas équilibrée. Un pays s'impose nettement sur les autres. Il s'agit de la Pologne, qui abrite à elle seule plus de la moitié des réfugiés recensés par l'ONU. Tour d'horizon.

Pologne

Dans le village de Hrebenne, à deux pas de la frontière ukrainienne.
Dans le village de Hrebenne, à deux pas de la frontière ukrainienne.Image: sda

La Pologne accueille de très loin le plus grand nombre de réfugiés qui arrivent depuis le début de l'invasion russe. Ce mardi, ils étaient 649 903, selon le décompte du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Ce qui correspond à 54,2% du total recensé.

Avant cette crise, la Pologne abritait déjà environ 1,5 million d'Ukrainiens venus, pour la plupart, travailler dans ce pays membre de l'Union européenne.

Hongrie

Dans la ville de Beregsurány, Hongrie.
Dans la ville de Beregsurány, Hongrie.Image: sda

La Hongrie a accueilli 144 738 réfugiés, soit 12% du total, révèle le décompte du HCR. Le pays compte cinq postes-frontières avec l'Ukraine, et plusieurs villes frontalières, comme Zahony, ont aménagé des bâtiments publics en centres de secours, où des civils hongrois viennent proposer vivres ou assistance.

Contrairement à ce qu'il avait fait lors de la crise migratoire de 2015, le Premier ministre hongrois a annoncé que son pays allait accueillir toute personne souhaitant entrer sur son territoire depuis l'Ukraine, même sans passeport.

Moldavie

A Palanca, en Moldavie.
A Palanca, en Moldavie.Image: sda

La Moldavie accueille pour l'heure 103 254 réfugiés. Le pays a fait preuve d’une rapidité exemplaire pour les accueillir, écrit Mediapart, bien qu'il s'agisse de l'un des pays les plus pauvres d'Europe.

Selon une représentante du HCR sur place, une partie des réfugiés poursuivent leur route jusqu'en Roumanie ou en Hongrie, souvent pour retrouver de la famille.

Slovaquie

Des tentes ont été dressées à Vysne Nemeck, en Slovaquie.
Des tentes ont été dressées à Vysne Nemeck, en Slovaquie.Image: sda

Quelque 90 329 personnes ont fui l'Ukraine et se sont réfugiées en Slovaquie.

Le gouvernement slovaque, qui annonce déjà jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de réfugiés ukrainiens par jour, envisage d’accélérer les procédures administratives pour leur donner des permis de séjour et de travail, assortis d’un droit aux aides sociales pour le logement, rapporte RFI.

Roumanie

Des réfugiés à Siret, près de la frontière.
Des réfugiés à Siret, près de la frontière.Image: sda

On comptait 57 194 réfugiés arrivés en Roumanie, selon le HCR. Deux camps ont été mis en place, un à Sighetul et l'autre à Siret.

Des chiffres en forte augmentation

Ces chiffres vont probablement augmenter dans les prochains jours. En effet, le nombre de réfugiés croît d'heure en heure dans les cinq pays mentionnés. L'augmentation a été particulièrement impressionnante en Moldavie, où la quantité d'Ukrainiens est passée de 36 000 à plus de 100 000 en quelques jours.

L'ONU a aussi précisé que 110 876 de ces réfugiés avaient poursuivi leur route, une fois la frontière ukrainienne franchie, vers d'autres pays européens. Quelque 53 300 personnes ont aussi trouvé refuge en Russie.

Pourquoi faudrait-il dire «Kyiv» au lieu de «Kiev»?

Plus de mises en perspective sur la guerre d'Ukraine:

Ukraine: comment la cyber-guerre peut tout faire basculer (en Suisse aussi)

Link zum Artikel

L'invasion de l'Ukraine «était écrite»: aurions-nous été aveugles?

Link zum Artikel

Face au drame ukrainien, les vertus, quand même, de la neutralité suisse

Link zum Artikel

Et si la cryptomonnaie sauvait Poutine des sanctions européennes?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
En Australie, un train «infini» capable de se recharger en roulant
Pour transporter les minerais extraits, une entreprise australienne planche sur un train électrique utilisant la gravité pour se recharger. Le nouveau média romand, le Zournal, vous raconte.
L’article