DE | FR

Ce qu'on sait des «drones kamikazes» américains, future arme de l'Ukraine

Le Switchblade 300 lors du lancement.
Le Switchblade 300 lors du lancement.Image: Aerovironment
L'armée ukrainienne pourrait bientôt compter sur une nouvelle arme occidentale pour lutter contre les forces russes: le Switchblade, une bombe commandée particulièrement efficace. Explications.
22.03.2022, 06:1022.03.2022, 07:02
Suivez-moi

Livrés à l'armée ukrainienne dans les semaines suivant le début de l'invasion russe, les lance-missiles américains Stinger et Javelin se sont révélés particulièrement efficaces contre les forces de Moscou. Ils pourraient bientôt être rejoints par une autre arme, tout aussi redoutable: l'AeroVironment Switchblade, mieux connu sous le nom de «drone kamikaze».

Le 17 mars dernier, le président Joe Biden a annoncé l'envoi de 800 millions de dollars d'aide militaire supplémentaire à l'Ukraine. Selon plusieurs médias américains citant des sources internes, le Switchblade ferait partie de cette nouvelle enveloppe. Kiev avait par ailleurs expressément demandé ce drone à Washington. Mais de quoi s'agit-il?

Comme un couteau à cran d'arrêt

La caractéristique principale du Switchblade est d'être elle-même une arme, d'où son surnom. Il s'agit d'une bombe volante qui peut être contrôlée par le sol avant qu'elle n'atteigne sa cible. Son nom officiel, qui signifie «couteau à cran d'arrêt», donne une autre indication quant à son fonctionnement.

  • Le drone st propulsé par un lanceur qui a l'apparence d'un mortier fixé au sol.
  • Une fois sorti du tube, le Switchblade déploie des ailes, tout comme le couteau auquel son nom fait référence. Elles lui permettent d'aller vers sa cible.
  • Un système de pilotage permet de la suivre et d'annuler la frappe, si elle s'est éloignée ou si des civils se trouvent dans la zone.

Démonstration en vidéo:

Vidéo: watson

Le Switchblade a une autonomie de 15 minutes sur une distance de dix kilomètres. Cela peut paraître peu, mais le drone dispose de trois atouts majeurs:

  1. D'un poids d'environ 2,5 kilos, le Switchblade peut être transporté dans un sac à dos et est, par conséquent, très pratique à utiliser.
  2. Dès que la cible a été localisée par GPS, il ne rate jamais son coup, écrit BFMTV.
  3. Son prix est plutôt faible: 6000 dollars. A titre de comparaison, un missile Javelin coûte 80 000 dollars.

Et dans des conditions réelles:

Le constructeur, qui a par ailleurs participé au développement de l'hélicoptère martien Ingenuity, propose deux versions de ce drone. Le Switchblade 300, dont les caractéristiques viennent d'être expliquées, et le 600, deux fois plus lourd et plus cher. Le premier est censé frapper les soldats, le deuxième les blindés, explique Axios. On ne sait pas lequel des deux modèles sera envoyé en Ukraine.

Détruire l'artillerie

Ces drones, actuellement utilisés par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, fourniraient aux Ukrainiens un élément de plus dans leur lutte contre l'armée russe, dont l'avancée stagne depuis bientôt un mois.

La nouvelle arme serait même «décisive» pour détruire des blindés et les positions d'artillerie qui pilonnent les villes ukrainiennes, estime BFMTV. La quantité et la date de livraison ne sont pas encore connues.

Un missile Stinger détruit un hélicoptère russe

Plus d'éclairages sur ce qui se passe en Ukraine:

Que se passe-t-il dans la tête de Poutine?

Link zum Artikel

Pas facile d'être russe en Suisse: «Je n’ose même plus dire le mot russe»

Link zum Artikel

L'objectif de Poutine en Ukraine? Etendre sa sphère d'influence

Link zum Artikel

Pourquoi personne ne peut se passer de l'Ukraine économiquement

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Au moins 46 migrants trouvés sans vie dans un camion au Texas
Les corps de 46 personnes ont été retrouvés lundi dans un camion près de San Antonio, au Texas. Le gouverneur de l'Etat a accusé la politique migratoire du président Biden.

Les corps de 46 personnes au moins ont été retrouvés lundi dans un camion près de San Antonio, au Texas, ont indiqué les autorités locales. Les camions sont un moyen de transport fréquemment utilisé par des migrants souhaitant entrer aux Etats-Unis.

L’article