DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

Aux USA, les non-vaccinés sont les principales victimes du variant Delta

Le variant Delta se propage aussi aux Etats-Unis, entraînant une augmentation des nouvelles infections dans toutes les régions. Cependant, les hospitalisations montrent une nette différence entre les personnes vaccinées et non vaccinées. En Suisse, la situation est identique.

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story


Peu importe dans quel Etat américain vous vous trouvez, la situation est la même: les nouvelles infections du Covid sont en nette augmentation partout, parfois de manière plus importante, parfois cela évolue plus lentement.

En Floride, par exemple, la moyenne d’infection sur une semaine est passée d'environ de 1500 infectées à plus de 7500 en un mois, soit une multiplication par cinq.

Les hospitalisations et décès n'augmentent pas

En Californie, certains comtés ont réintroduit, ou du moins recommandé, l'utilisation obligatoire de masques en raison de la forte augmentation des nouvelles infections.

Toutefois, il est important de noter que les hospitalisations et les décès n'augmentent pas dans les mêmes conditions que lors de la deuxième vague en hiver. Il y a deux raisons principales à cela: d'une part, ce sont principalement des personnes plus jeunes qui ont été infectées jusqu'à présent, et d'autre part, la vaccination est efficace.

Aux Etats-Unis, outre Pfizer/Biontech et Moderna, le principe actif de Johnson&Johnson est également approuvé, avec lequel une seule dose est nécessaire.

53% de la population entièrement vaccinée

Mais qui a besoin d'être hospitalisé en premier lieu? Combien de personnes sont entièrement vaccinées? Combien ne sont pas ou seulement partiellement vaccinées? Malheureusement, tous les Etats ne publient pas ces données. Dans certains cas, cependant, ils sont publiés au niveau du comté.

L'Etat de Virginie, dans l'est des Etats-Unis, publie les données sur le site web de l'autorité sanitaire. Actuellement, 53% de la population est entièrement vaccinée, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne américaine de 48,7%.

Le variant delta, plus contagieux, s'est répandu dans l'Etat à partir de juin; au 14 juin, il était déjà responsable d'environ un nouveau cas sur trois et représente actuellement environ 80% des cas, comme dans l'ensemble des Etats-Unis.

variant Delta Virginia

Diffusion du variant Delta (verte) en Virginie. Image: covariants.org

Afin de mieux comprendre le variant Delta, nous n'examinons donc que les cas à partir du 14 juin. En Virginie, 5077 nouvelles infections ont été signalées depuis lors. 242 d'entre eux ont dû être hospitalisés, 21 testés positifs sont morts. Combien d'entre eux ont été entièrement vaccinés?

Une personne est considérée comme «complètement vaccinée» si elle a reçu le deuxième vaccin depuis au moins deux semaines. Voici la situation en Virginie, depuis le 14 juin:

La différence est frappante. 97,52% des cas n'étaient pas vaccinés, 94,90% des hospitalisations n'étaient pas entièrement vaccinées et 95,45% des décès n'ont pas eu deux piqûres.

Protection contre une évolution grave de la maladie

Il est également important de noter que, comme une infection est beaucoup plus souvent asymptomatique chez les personnes vaccinées, le nombre de cas non signalés est plus élevé. Cela signifie qu'une plus grande proportion des personnes dont le test est positif doit être hospitalisée.

D'ailleurs, si nous devions considérer l'ensemble de la période depuis le 1er janvier, les différences et les pourcentages seraient encore plus élevés. 99,40% des cas n'étaient pas vaccinés, 98,64% des hospitalisations n'étaient pas entièrement vaccinées et 99,03% des décès n'ont pas eu deux piqûres:

La répartition des hospitalisations et des décès entre les vaccinés et les non-vaccinés est similaire dans les autres pays. Il faut avoir à l’esprit que plus la population d'un pays est vaccinée, plus le nombre absolu de personnes qui tombent quand même malades est élevé.

Comme on le sait, la vaccination ne garantit pas une protection à 100% contre l'infection. En revanche, dans la grande majorité des cas, elle protège contre une évolution grave de la maladie.

Le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) n'enregistre pas encore de «cas de rupture», c'est-à-dire de cas malgré une double vaccination, à l'échelle nationale.

De la responsabilité des non vaccinés

Toutefois, des données sont recueillies auprès de certains Etats. Jusqu'à présent, environ 160 millions de personnes aux Etats-Unis ont été vaccinées deux fois. Au 12 juillet, le CDC avait reçu 5189 rapports de personnes vaccinées qui avaient dû être hospitalisées.

Cependant, le CDC lui-même déclare que tous les cas ne sont pas déclarés, car les rapports correspondants sont encore volontaires. Dans les médias américains, on suppose que les personnes non vaccinées sont responsables de plus de 95% des hospitalisations et de pratiquement tous les décès.

Lorsque des personnes entièrement vaccinées sont hospitalisées, elles sont généralement âgées de plus de 80 ans et souffrent de pathologies préexistantes, comme l'écrit le San Francisco Chronicle. Le Dr Julie Parsonnet, épidémiologiste à Stanford, déclare : «La vaccination fonctionne et nous protège des cours sévères».

Dans les comtés de la Bay Area (par exemple San Francisco), 80 à 100% des hospitalisations dues au Covid-19 et pratiquement 100% de tous les décès sont attribués aux personnes non vaccinées.

epa09246456 San Francisco Mayor London Breed announces support from California Governor Gavin Newsom for restaurants and bars as the state prepares for a safe reopening by extending relief measures that permit restaurants and bar to continue to benefit from their investments to expand outdoor operations in areas such as sidewalks and parking lots while addressing the media at Tommy's Mexican Restaurant in San Francisco, California, USA, 03 June 2021. EPA/JOHN G. MABANGLO

La maire de San Francisco, London Breed, lors d'une apparition datant du 3 juin. Après avoir levé les restrictions le 15 juin, le comté de San Francisco recommande à nouveau le port du masque pendant quelques jours. Image: EPA

NBC Chicago rapporte également des conditions similaires de la part du département de la santé publique de l'Illinois: 151 personnes entièrement vaccinées sont décédées dans l'État jusqu'à présent. Cela représente 2,2% de tous les décès. Et dans le Massachusetts, Boston 25 News écrit que sur les plus de quatre millions de personnes entièrement vaccinées jusqu'à présent, 4450 ont été testées positives. 92% d'entre eux ont eu une évolution bénigne, 247 (5,5%) ont dû être hospitalisés, 56 (1,26%) sont décédés.

Le nombre est un peu plus élevé dans l'Etat de Washington, à l'ouest. Là, 2925 cas ont été signalés au département de la santé du 17 janvier au 10 juillet malgré une double vaccination. 9% d'entre eux ont dû être hospitalisés, 45 personnes (1,5%) sont décédées.

Quid de la situation en Suisse?

Des avancées en matière de vaccination sont également enregistrées en Suisse. Sur demande, l'OFSP écrit que depuis le 27 janvier, un total de 273 cas de personnes ayant été testées positives au Covid-19 au moins deux semaines après la deuxième dose de vaccination ont été signalés.

La situation en Suisse:

Parmi eux, 77 ont dû être hospitalisés et 17 sont décédés. Au total, 190 000 cas positifs ont été enregistrés au cours de cette période.

Jonas Montani, porte-parole de l'OFSP pour les médias, explique:

«Le chiffre de 273 cas est une sous-estimation car il y a des personnes atteintes d'une percée vaccinale qui ne se sont pas retrouvées à l'hôpital ou qui n'ont pas été enregistrées comme patients ambulatoires. Malgré ce flou, ces cas de personnes totalement vaccinées qui se ré-infectent sont peu nombreux. La moitié des cas (152) concerne des personnes âgées de plus de 70 ans. Cela s'explique en partie par le fait qu'au début de la campagne de vaccination, ce sont surtout les personnes de cette tranche d'âge qui ont été vaccinées.»

Cet article a été traduit de l'allemand par Sejla Besic.

Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin

1 / 12
Art et Covid, l'installation «It is like it is» à Berlin
source: sda / clemens bilan
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Pourquoi les Suisses boudent-ils le vaccin?

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'enseignante genevoise Chloé Frammery est suspendue pour complotisme

Connue pour ses idées jugées complotistes, Chloé Frammery ne pourra plus enseigner à la rentrée. Une enquête administrative est en cours.

Enseignant les maths dans une école secondaire depuis de nombreuses années, Chloé Frammery vient d'être suspendue par le Département de l'instruction publique genevois (DIP). Contactée par blick.ch, elle confirme:

Souvent désignée comme figure de proue du mouvement complotiste francophone, principalement en Suisse romande et en France voisine, Chloé Frammery se déclare «corona-sceptique» depuis le début de la crise sanitaire.

Elle avait déjà reçu un blâme de la part du DIP à l'été 2020, …

Lire l’article
Link zum Artikel